Plein écran
Illustration. © photo_news

Préparer un marathon pour la première fois rajeunirait les artères de quatre ans

Selon une étude de l’University College de Londres publiée dans une revue médicale américaine, la préparation d’un premier marathon serait très bénéfique pour les artères et permettrait à celles-ci de rajeunir de quatre ans.

138 coureurs et coureuses novices préparant tous le marathon de Londres ont été sélectionnés par l’équipe de chercheurs britanniques. Ceux-ci ont scruté pendant leurs six mois de préparation les sportifs amateurs, et en particulier leurs artères: la pression artérielle centrale et la rigidité aortique. Les coureurs, pour la moitié des hommes, étaient âgés entre 21 et 69 ans. Il leur était recommandé de courir entre 10 à 20 kilomètres par semaine. 

Après leur préparation, leurs artères avaient retrouvé une certaine élasticité et un rajeunissement estimé à quatre ans, réduisant ainsi le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Leur tension artérielle avait également baissé. Autres enseignements: les coureurs les moins en forme avant le marathon et ceux les plus lents lors de la course semblaient avoir davantage bénéficié des bienfaits de leur entraînement.

Pour l’anecdote, il a fallu aux coureurs entre 4H30 et 5H30 pour terminer les 42,195 km de l’épreuve.