Plein écran
© thinkstock

Près de 400 médicaments en rupture de stock

L'Association des Pharmaciens Belges (APB) recense près de 400 médicaments qui sont actuellement indisponibles sur le marché, en rupture de stock, rapportent les titres Sudpresse mardi.

"L'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) travaille actuellement à trouver des solutions à ce problème mais il faut reconnaître que les firmes pharmaceutiques tendent de plus en plus à rationaliser les coûts. C'est un problème mondial", affirme Alain Chaspierre, président de l'APB.

"Sans compter que les médicaments sont très contrôlés. Dès qu'il y a le moindre couac dans la chaîne de production, ils doivent repasser l'ensemble du processus et cela prend du temps", déplore-t-il. Or il n'y "a souvent qu'un seul site au niveau mondial pour la production d'un médicament, difficile donc de changer de fournisseur en cas de souci".

Dans la liste des 400 médicaments manquants actuellement en officine, certains peuvent être remplacés par des génériques.

Les pharmaciens aimeraient obtenir le droit de proposer directement une alternative au patient sans pour autant devoir repasser par un médecin, un sujet actuellement en discussion avec le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block. Une liste des produits en rupture de stock est disponible sur le site internet de l'APB.

  1. Le recours aux drains en cas d’otites chroniques est-il trop systématique?

    Le recours aux drains en cas d’otites chroniques est-il trop systémati­que?

    La Mutualité chrétienne (MC) met en garde mercredi sur le taux élevé de poses de drains auriculaires chez les enfants souffrant d'otites à répétition, alors que "cette opération chirurgicale est souvent inutile et présente des risques liés à l'intervention sous anesthésie générale". Elle appelle dès lors le corps médical ainsi que les parents à réfléchir à deux fois avant de privilégier un tel traitement.
  2. Idées reçues sur l'hiver et ses maladies: quatre croyances bien ancrées à jeter aux oubliettes

    Idées reçues sur l'hiver et ses maladies: quatre croyances bien ancrées à jeter aux oubliettes

    L’hiver est à nos portes... Bonne nouvelle pour certains qui adorent la période froide et les festivités de fin d’année. Mauvaise nouvelle pour d’autres qui craignent les maux hivernaux comme la peste. Mais saviez-vous qu’il existe quelques belles idées reçues concernant les pathologies hivernales et la protection contre les virus? On vous propose donc de trier le vrai du faux.