Sandrine Corman et Emilie Dupuis vont s'affronter sur le ring

La boxe n'en finit plus de faire des émules. Les filles sont de plus en plus nombreuses à vouloir en découdre. Parmi elles, Emilie Dupuis qui affrontera Sandrine Corman lors de l'événement Punch for Life organisé le 24 octobre prochain.

Ce gala de charité rassemble plusieurs boxeurs amateurs. Tous se battront, au propre comme au figuré, pour la même cause: récolter de l'argent pour la recherche contre le cancer et la mise sur pied d'installation pour les familles d'enfants malades. L'événement se tient en collaboration avec Make a Wish.

N'importe quel boxeur amateur peut participer. Seules conditions: n'avoir jamais participé à un combat de boxe anglaise et récolter des fonds à hauteur de 1500 euros à verser sur le compte de Make A Wish Belgium South.

La soirée est parrainée par Ryad Merhy et se déroulera à l'Hôtel de la Poste de Tour et Taxis. Pour assister à l'événement, il vous faudra "acheter" une table de 10 personnes au prix de 2000 euros. Dîner, vins et soft inclus dans le prix.

À quel âge , nos petits bouts peuvent commencer une activité extra scolaire ? Perso , je comptais l inscrire au foot ... j ai le sentiment que pour les autres sports c est trop tôt ... Autres sports à me conseiller ? Jude aura 3 ans fin décembre ! Merci #babyboxe

471 mentions J'aime, 66 commentaires - Emilie Dupuis (@dupuis_emilie) sur Instagram : "À quel âge , nos petits bouts peuvent commencer une activité extra scolaire ? Perso , je comptais..."

  1. Idées reçues sur l'hiver et ses maladies: quatre croyances bien ancrées à jeter aux oubliettes

    Idées reçues sur l'hiver et ses maladies: quatre croyances bien ancrées à jeter aux oubliettes

    L’hiver est à nos portes... Bonne nouvelle pour certains qui adorent la période froide et les festivités de fin d’année. Mauvaise nouvelle pour d’autres qui craignent les maux hivernaux comme la peste. Mais saviez-vous qu’il existe quelques belles idées reçues concernant les pathologies hivernales et la protection contre les virus? On vous propose donc de trier le vrai du faux.
  2. Les futurs pères aussi devraient arrêter l'alcool

    Les futurs pères aussi devraient arrêter l'alcool

    Une nouvelle étude a établi un lien entre les malformations cardiaques congénitales d’un bébé et la consommation d’alcool de ses parents, a rapporté jeudi la chaîne américaine CNN. Ainsi, les pères qui ont bu au cours des trois mois avant la conception de l’enfant ont 44% de probabilités supplémentaires d’engendrer un bébé atteint de cardiopathie congénitale par rapport à ceux qui ne consomment pas d’alcool, voire 52% s’ils se sont adonnés au “binge drinking”, avec cinq boissons ou plus par épisode de consommation.