Dans les pages du quotidien espagnol El Mundo, la dermatologue Marta Frieyro affirme que le pourcentage élevé d’alcool dans le gel hydroalcoolique pourrait, associé à l’exposition au soleil, provoquer des brûlures cutanées.
Plein écran
Dans les pages du quotidien espagnol El Mundo, la dermatologue Marta Frieyro affirme que le pourcentage élevé d’alcool dans le gel hydroalcoolique pourrait, associé à l’exposition au soleil, provoquer des brûlures cutanées. © Getty Images

Soleil et gel hydroalcoolique: ce mélange est-il risqué pour la peau?

La crise du coronavirus est loin d’être derrière nous. Dès lors, les gestes barrières restent d’application, notamment le lavage des mains à l’aide de savon ou de gel hydroalcoolique. Mais existe-t-il des risques liés à l’application de gel hydroalcoolique sur nos mains lorsqu'on s’expose au soleil? 

  1. 2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscalement avantageuses pour épargner
    Economie

    2 Belges sur 3 craignent pour leur pension: voici quelques formules fiscale­ment avantageu­ses pour épargner

    66 % des Belges craignent de ne pas bénéficier d’une pension complète. La médiane de toutes les pensions des salariés en janvier 2020 était de 1 449 euros bruts. On ne sait pas exactement à combien elle s’élèvera à l’avenir. Ainsi, toute personne qui souhaite conserver une marge de manœuvre financière suffisante après la retraite doit se constituer un petit complément pendant sa carrière professionnelle. Les possibilités ne manquent pas, et elles sont souvent assorties d’incitations fiscales. Ci-dessous, Guide-epargne.be a énuméré 7 formules fiscalement avantageuses dans ce contexte.
  2. “Wet January”, ou la masturbation quotidienne pour lutter contre la dépression

    “Wet January”, ou la masturbati­on quotidien­ne pour lutter contre la dépression

    Vous connaissez certainement le Dry January, cette mouvance, et initialement campagne de santé publique lancée par Alcohol Concern UK, en 2013, qui invite à ne pas boire une goutte seule d’alcool durant tout le mois de janvier. Mais connaissiez-vous le “Wet January”? Il y a des chances que non. Ce “janvier humide” ne vous invite pas à boire le plus d’alcool durant tout le mois, mais plutôt à vous faire du bien, en solo, durant 31 jours. Allez, disons-le crûment: à vous masturber tous les jours.