Plein écran
© Pack'n joy.

Testé pour vous: une semaine de plats détox tout préparés

On se le dit souvent: on devrait manger plus léger, plus sain, plus bio, plus local, plus de saison pour se sentir plus en forme. Mais voilà, la journée ne compte que 24 heures et même s’il y a des petites habitudes faciles à mettre en place, comme manger davantage de fruits, bien manger requiert un minimum de préparation, en plus des courses. Fort de ce constat, Pack’n Joy a développé des box repas qui répondent à toutes ces attentes. Nous les avons testées durant une semaine.

Cela fait déjà trois ans que Marion De Decker a lancé Pack’n Joy, un e-shop proposant des box à base de repas sains dont les recettes ont été créées par des nutritionnistes pour les personnes pressées qui ne transigent pas avec le bien manger. Tous les plats sont 100% homemade et composés de produits naturels et de qualité. Ils ne contiennent ni lactose, ni gluten et sont issus de petites productions locales et biologiques. Le but? Améliorer la qualité du sommeil et de la peau, la concentration, la digestion et la vitalité.

Pas de sensation de faim

Me voilà partie pour 6 jours de plats détox! Je passe commande sur le site et récupère un dimanche dans un point dépôt la première partie contenant les petits-déjeuners, lunchs et dîners du dimanche soir au mercredi soir. La deuxième box est à récupérer le mercredi. Les repas sont stockés dans une boîte en carton recyclé et les repas eux-mêmes contenus dans du plastique biodégradable produit à partir d’amidon de maïs. Des fiches m’expliquent quoi manger et à quel moment. Le petit-déjeuner requiert quelques minutes de préparation. Le lunch est un plat froid prêt à être déguster (pratique pour aller travailler!) et le repas du soir ne demande qu’à être réchauffé. Mais même si sur le papier, la proposition semblait tentante, lorsqu’on m’a demandé de tester un pack détox pendant une semaine, ma première crainte était d’avoir faim. Surtout lorsqu’un petit dej’ consiste en un smoothie ou un pudding de chia. Que nenni! Mon estomac, bien rempli dès le matin, a vite été rassuré. Et en cas de petit creux avant le lunch, on peut manger un fruit frais ou des fruits secs. Tous les repas étaient excellents et je n’ai souffert d’aucune baisse d’énergie durant la semaine. Au contraire, je suis ressortie de cette cure détox avec de meilleures habitudes alimentaires et l’envie de les prolonger pour me sentir mieux dans mon corps toute l’année.

Un Pack post-fêtes est disponible la semaine du 12 janvier. Il se commande sur le site www.packnjoy.be et est livré à un point d’enlèvement parmi une liste proposée. Il est possible de choisir le pack pour une période de 3 (80 euros) ou 6 jours (150 euros).

  1. “Maëlle, ce n’était pas du harcèlement scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école

    “Maëlle, ce n’était pas du harcèle­ment scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école

    À la fin du mois de janvier, Maëlle (15 ans) a décidé de se donner la mort. Elle faisait l’objet d’un harcèlement de la part de plusieurs élèves du Centre Scolaire Saint-Joseph Notre-Dame à Jumet (Charleroi). Toute l’école a été particulièrement affectée par cet événement. L’enquête judiciaire est toujours en cours. Pour l’instant, le Parquet de Charleroi se refuse à tout commentaire.