Plein écran
© Getty Images

Top 5 des éléments qui déclenchent vos migraines

Six patients belges souffrant de migraine sur dix ne sont pas ou peu conscients des éléments qui déclenchent leurs maux de tête. Voici le top 5 des principales causes.

À l'occasion de la septième édition de la Semaine de la migraine, qui
aura lieu du 13 au 18 mai dans les pharmacies belges, une étude a été menée auprès de 1.000 Belges souffrant de migraine.

Six patients belges souffrant de migraine sur dix ne sont pas conscients des éléments qui déclenchent leurs maux de tête. Pourtant, 81% de ces patients souhaiteraient connaître la cause exacte de leurs douleurs.

Des déclencheurs étonnants
"Ce qui est ennuyeux avec les migraines, c'est qu'il y a beaucoup de déclencheurs, on ne sait donc jamais à 100% ce qui a causé une crise de migraine. Était-ce ce morceau de fromage que je viens de manger, la charge de travail élevée du jour et le stress lui étant associé, le parfum puissant de l'homme à côté de moi dans la salle de réunion, le changement de temps ou la lumière vive du soleil ce matin qui a reflété sur le pare-brise de ma voiture?", souligne Evy Gruyaert, ambassadrice de la Semaine de la migraine.

Car oui, les déclencheurs de migraine peuvent parfois être surprenants. La Semaine de la migraine 2019 a pour objectif de conscientiser le public du caractère inattendu des facteurs et du fait que leur identification peut rendre l'état migraineux plus supportable.

Le stress, le sommeil et la lumière vive
Les déclencheurs les plus fréquemment mentionnés chez les migraineux belges sont le stress (54%), un changement dans le rythme du sommeil (42%) et la lumière vive (26%). Des facteurs visuels tels que l'utilisation prolongée d'écrans (21%), ainsi que les lumières scintillantes (20%) complètent le top 5.

Les produits alimentaires (15%) et la caféine (8%) sont régulièrement mentionnés comme étant des déclencheurs. Lorsque la nourriture est une cause de migraine, dans 36% des cas, il s'agit de chocolat ou d'autres sucreries. Enfin, une part presque égale (20%) indique que le fromage est un déclencheur.

Un apéro particulier pour en apprendre plus
Des brochures d'information sur les migraines et des masques de sommeil seront mis à la disposition des personnes souffrant de migraines dans les pharmacies de Belgique tout au long de la Semaine de la migraine. 

Afin de conscientiser les belges à la problématique de la migraine et de ses déclencheurs, un food truck un peu spécial sillonnera les routes de Belgique durant la semaine de la migraine et proposera une dégustation un peu spéciale: les apéritifs proposés seront uniquement composés de déclencheurs potentiels de migraine. Une manière ludique d'en apprendre plus sur les migraines.

  1. Reprendre le sport après un accouchement? Oui, mais pas n’importe comment!

    Reprendre le sport après un accouche­ment? Oui, mais pas n’importe comment!

    Le sport, on le sait, est un atout non négligeable pour la santé. Il permet de garder la forme ou de la récupérer. Mais après une grossesse, peut-on s’y remettre tout de suite? Cette période de la vie d’une femme, bien que merveilleuse car elle engendre la vie, peut mettre votre corps à rude épreuve: prise de poids, douleurs musculaires, relâchement des articulations et des tissus, essoufflement,... L’accouchement, point d’orgue, est souvent comparé à un marathon. Alors, peut-on reprendre directement le sport après avoir donné naissance à son bébé? Il faut, avant toute chose, en parler à son gynécologue. Dès que celui-ci vous donne le feu vert, reprendre régulièrement et en douceur une pratique sportive vous redonnera tonus et vitalité, et ce même si bébé ne fait pas ses nuits.
  2. Quel impact le coronavirus a-t-il eu sur le bonheur des Belges?
    Enquête nationale du bonheur

    Quel impact le coronavi­rus a-t-il eu sur le bonheur des Belges?

    La crise du coronavirus a rendu le Belge plus angoissé mais a aussi renforcé ses liens avec les autres, procurant un sentiment de solidarité bénéfique, ressort-il vendredi de l'Enquête nationale sur le bonheur menée par la compagnie d'assurance-vie NN et l'Université de Gand (UGent). Ces dernières formulent une série de recommandations pour remédier aux effets négatifs de la crise et renforcer le positif.
  3. Été et coronavirus: les bons gestes à adopter
    Play
    Coronavirus

    Été et coronavi­rus: les bons gestes à adopter

    Dans le cas d’étés particulièrement chauds tels que connus ces dernières années, avec des températures élevées de 30 voire 35 degrés, il existe déjà des populations “à risques”, qui sont malheureusement semblables aux personnes à risques dans le cas de l’épidémie de coronavirus, a souligné vendredi matin Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19, lors de la conférence de presse désormais hebdomadaire, pointant par exemple les personnes âgées et les patients souffrant de maladies chroniques, cardiaques, pulmonaires ou rénales. Voici donc quelques conseils de bon sens glissés à l’approche de l’été.