Plein écran

Un supervirus de la mort, le plus dangereux jamais créé

Une équipe de scientifiques des Pays-Bas vient de mettre au point un supervirus mortel extrêmement dangereux.

C'est en tentant de comprendre le virus H5N1, responsable de la grippe aviaire, que les chercheurs ont créé un organisme encore plus contagieux que le virus originel. Si la grippe aviaire n'a tué "que" 500 personnes dans le monde, Ron Fouchier et ses collègues ont découvert qu'il suffisait d'ajouter cinq mutations génétiques au virus pour qu'il se propage bien plus facilement.

Ce supervirus pourrait causer des millions de morts. "En comparaison, l'anthrax ne fait pas peur", affirme le président du National Science Advisory Board for Biosecurity, Paul Keim sur le site 20 Minutes. "Je ne pourrais pas imaginer un virus plus horrible." Voilà qui est rassurant. L'étude de Fouchier n'a pas encore été publiée.

Et la communauté scientifique s'inquiète des conséquences d'une telle publication. "Chaque pays qui veut en éliminer un autre voudrait avoir ce supervirus", explique Albert Stahel, expert en stratégie. Le virologue néerlandais défend l'intérêt de ses recherches. L'objectif serait de préparer l'humanité à faire face à ce supervirus s'il survenait, de pouvoir le combattre et d'élaborer un vaccin. (CD)

  1. Arrêtez de râler: l'été n’est pas annulé
    Blog

    Arrêtez de râler: l'été n’est pas annulé

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.