Plein écran
© thinkstock

Une baisse de l'hormone du sommeil liée à un risque accru de diabète

Une sécrétion moins importante de mélatonine, une hormone favorisant le sommeil, est liée à un risque accru de diabète adulte (type 2), révèle mardi une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).