Plein écran
© belga

Vaccin contre la rougeole: "Il faut porter plainte contre le médecin qui nie son utilité"

Le docteur Kris Gaublomme a remis en cause la nécessité de se faire vacciner contre la rougeole, avant d'évoquer de potentiels risques. Une sortie médiatique qui n'a pas plu du tout à Maggie De Block, ministre de la Santé, qui considère qu'une plainte doit être déposée contre le médecin.

Un avis tranché et un torrent de critiques. Le point de vue du médecin généraliste flamand Kris Gaublomme exprimé dans un reportage de VTM à propos de la vaccination contre la rougeole a suscité de vives réactions.

Selon le docteur, le vaccin affaiblit l'immunité de l'enfant et peut même mener à des troubles du comportement, à l'autisme et à l'asthme. Des propos rapidement condamnés par Maggie De Block sur Twitter.  "Honteux et dangereux", a estimé la ministre de la Santé, avant de réagir une nouvelle fois au micro de VTM, ce jeudi.

"Rien à voir avec la science"
"La théorie avancée par cet homme risque de coûter des vies (...) L'utilité des vaccins est scientifiquement prouvée. Toutes les autres allégations sont de pures inventions, indignes d'un médecin", poursuit Maggie De Block avant d'évoquer des poursuites judiciaires. "Une plainte doit être déposée contre cet homme".

Marc Van Ranst, un virologue réputé, a lui aussi pris la parole pour contester l'argumentation de son confrère. "Mise à part quelques rougeurs à l'endroit de l'injection et une fièvre pouvant durer quelques jours, il n'y a aucun effet secondaire. Ceux qui assurent que cela peut conduire à l'autisme s'égarent complètement. Cela n'a plus rien à voir avec la science, mais avec la stratégie de la peur."

Une nécessité mais pas (encore) une obligation
Pour rappel, la vaccination sauve des vies depuis des décennies. Grâce à la politique belge de vaccination, aucun cas de polio n'a été recensé en Belgique depuis 1970. Seul le vaccin contre la poliomyélite, maladie virale particulièrement dangereuse, est actuellement obligatoire chez nous. Les autres vaccins tels que ceux contre le tétanos, la rubéole ou la rougeole sont simplement proposés dans le kit standard de vaccination de l'enfant. Rares sont les parents qui le refusent. Depuis la récente prolifération de la rougeole, plusieurs États suggèrent de rendre la vaccination obligatoire.

  1. 10 choses que vous ne saviez pas sur les vergetures

    10 choses que vous ne saviez pas sur les vergetures

    Les vergetures font l’objet de bien des demandes en pharmacie et en médecine dermatologique. Ces lignes qui apparaissent parfois sur la peau se présentent d’abord sous forme de bandes plates de couleur rose à rouge (stries immatures) qui deviennent plus longues, plus larges et rouge-violet. De mois en années, les marques s’estompent et deviennent banches, hypopigmentées (stries matures). Elles apparaissent parallèlement aux lignes de tension cutanées comme des marques cicatricielles, ridées, blanches et atrophiées. À quoi sont dues les vergetures? Quels sont les facteurs favorisant leur apparition? Comment s’en débarrasser? Certaines études se sont penchées sur ces questions. Voici donc quelques faits avérés sur ces stries cutanées: