Plein écran
Dos courbé, yeux rouges et varices: voici les conséquences du travail de bureau sur le corps humain. © Capture d'écran

Voici à quoi pourraient ressembler vos collègues dans le futur

La santé mentale et physique des employés de bureau risque de se dégrader dans les vingt années à venir. Un mannequin grandeur nature a été créé pour illustrer les conséquences de la sédentarité sur le corps humain, et ce n’est pas très réjouissant.

Dos courbé, yeux rouges ou encore varices: un mannequin grandeur nature créé par la société Fellowes illustre à quoi pourraient ressembler les employés de bureau d’ici une vingtaine d’années si on ne modifie pas leurs conditions de travail.

Le modèle, baptisé Emma, a été créé dans le cadre d’une étude visant à illustrer comment un poste de travail mal aménagé peut amener les employés de bureau à changer physiquement.

Ainsi Emma a le dos courbé en permanence à cause des heures passées assise dans une mauvaise position, des varices dues à une mauvaise circulation sanguine, un ventre proéminent causé par la sédentarité, et des yeux rouges et asséchés à cause des écrans.

L’étude, intitulée “Le collègue du futur”, a révélé que plus de 90% des employés de bureau britanniques souffrent déjà de problèmes de santé à cause de leur travail.

“Le rapport montre que les employeurs et les travailleurs doivent vraiment agir maintenant et s’attaquer au problème de la mauvaise santé au travail”, a déclaré l’auteur de l’étude William Higham. “Si nous n’apportons pas de changements radicaux à notre vie professionnelle - bouger davantage, adopter une meilleure posture à nos bureaux, prendre régulièrement des pauses pour marcher ou envisager d’améliorer notre poste de travail - nos bureaux vont finir par nous rendre très malades”. 

  1. Le témoignage d’une aide-ménagère: “Le métier de femme de ménage est un peu comme la prostitution. Il est facile d’y entrer, mais beaucoup plus difficile d’en sortir”

    Le témoignage d’une ai­de-ménagère: “Le métier de femme de ménage est un peu comme la prostituti­on. Il est facile d’y entrer, mais beaucoup plus difficile d’en sortir”

    Il existe des métiers plus faciles que d’autres, des métiers qui rapportent plus que d’autres et des métiers qu’il est plus difficile de quitter que d’autres. Selon Maya (nom d’emprunt), être aide-ménagère n’est pas compliqué. En revanche, faire ses adieux au milieu, comme elle souhaite le faire depuis longtemps, c’est une autre histoire.