Illustration.
Plein écran
Illustration. © REUTERS

15% des formes graves du Covid s’expliqueraient par ces deux anomalies

Près de 15% des formes graves du Covid-19 s'expliqueraient par des anomalies génétiques et immunitaires entraînant la défaillance d'une puissante molécule antivirale, naturellement produite par l'organisme en cas d'infection, selon les travaux d'une équipe franco-américaine. Cette découverte pourrait permettre de dépister les personnes à risque de développer une forme grave et de mieux les soigner, selon les chercheurs.

  1. Sportif et touché par le Covid-19, il témoigne: “L’impression de courir un 100m quand je monte les escaliers”

    Sportif et touché par le Covid-19, il témoigne: “L’impression de courir un 100m quand je monte les escaliers”

    Jean-Paul Tornatore (36 ans) est éducateur dans une école secondaire et professeur de karaté. Encore en pleine forme, il y a quinze jours à peine, le Visétois traîne aujourd’hui “une multitude de symptômes” liés au Covid-19. “J’ai notamment perdu de la force et de la sensibilité dans la jambe droite”, précise-t-il. “Je n’ai pas le profil d’une personne qui aurait pu être mal en point. Et pourtant...”
  1. “Pas de bêtises ce week-end: ne récidivez pas les soirées débridées d'avant le confinement”
    Coronavirus

    “Pas de bêtises ce week-end: ne récidivez pas les soirées débridées d'avant le confine­ment”

    Il y a eu en moyenne 5.976,3 nouvelles infections au coronavirus par jour entre le 6 et le 12 octobre, soit une augmentation de 96% par rapport à la période précédente de sept jours, selon la mise à jour des chiffres provisoires communiqués vendredi par l’institut de santé Sciensano. Lundi 12 octobre, 8.582 personnes ont été testées positives au coronavirus, un nouveau record. Le précédent datait de vendredi passé, le 9 octobre, avec 7.699 cas. Entre le 9 et le 15 octobre, les hospitalisations ont continué leur progression, avec une moyenne de 177,3 admissions quotidiennes (+85%). Il y a désormais 1.949 patients hospitalisés pour le Covid-19 dans les hôpitaux belges, dont 327 sont en soins intensifs. Entre le 6 et le 12 encore octobre, le virus a fait plus d’une vingtaine de morts (22,6, +10,6) en moyenne par jour. Dans ce contexte alarmant et à un moment charnière pour les hôpitaux, un comité de concertation réunissant fédéral et entités fédérées est convoqué ce vendredi après-midi à 14 heures pour prendre de nouvelles mesures. Le Centre de crise s’exprimait lui comme à son habitude ce matin à 11 heures.