Une fausse agence en communication a contacté plusieurs influenceurs pour dénigrer le vaccin Pfizer sur les réseaux sociaux.
Plein écran
Une fausse agence en communication a contacté plusieurs influenceurs pour dénigrer le vaccin Pfizer sur les réseaux sociaux. © REUTERS

2.000 euros par story dénigrant le vaccin Pfizer: l'étrange partenariat proposé à de gros influenceurs

Sami Ouladitto (400.000 abonnés sur YouTube), Et ça se dit Médecin (84.000 abonnés sur Instagram) et Léo Grasset (1,17 million d’abonnés sur YouTube) racontent la même histoire sur Twitter. Les trois influenceurs ont été contactés pour dénigrer le vaccin Pfizer sur leurs réseaux sociaux.