Illustration.
Plein écran
Illustration. © Getty Images

2% des Belges souffrent d'insuffisance cardiaque: comment détecter les premiers symptômes?

La 41e édition de la Semaine du Cœur se déroulera du 21 au 27 septembre. La Ligue cardiologique belge (LCB) met en garde contre les maladies cardiovasculaires et leurs facteurs de risque depuis 50 ans. Cette année, l'association mettra l'accent sur l'insuffisance cardiaque et l'un de ses principaux symptômes, l'essoufflement, via la campagne "En manque de souffle? Et si vous profitiez de votre anniversaire pour déceler les premiers symptômes? ". Elle rappelle qu'environ 220.000 Belges souffrent de cette pathologie, soit 2% de la population.

  1. “Pas de bêtises ce week-end: ne récidivez pas les soirées débridées d'avant le confinement”
    Coronavirus

    “Pas de bêtises ce week-end: ne récidivez pas les soirées débridées d'avant le confine­ment”

    Il y a eu en moyenne 5.976,3 nouvelles infections au coronavirus par jour entre le 6 et le 12 octobre, soit une augmentation de 96% par rapport à la période précédente de sept jours, selon la mise à jour des chiffres provisoires communiqués vendredi par l’institut de santé Sciensano. Lundi 12 octobre, 8.582 personnes ont été testées positives au coronavirus, un nouveau record. Le précédent datait de vendredi passé, le 9 octobre, avec 7.699 cas. Entre le 9 et le 15 octobre, les hospitalisations ont continué leur progression, avec une moyenne de 177,3 admissions quotidiennes (+85%). Il y a désormais 1.949 patients hospitalisés pour le Covid-19 dans les hôpitaux belges, dont 327 sont en soins intensifs. Entre le 6 et le 12 encore octobre, le virus a fait plus d’une vingtaine de morts (22,6, +10,6) en moyenne par jour. Dans ce contexte alarmant et à un moment charnière pour les hôpitaux, un comité de concertation réunissant fédéral et entités fédérées est convoqué ce vendredi après-midi à 14 heures pour prendre de nouvelles mesures. Le Centre de crise s’exprimait lui comme à son habitude ce matin à 11 heures.
  1. L'Agence flamande Soins et Santé dénonce le manque de capacité de tests au niveau fédéral

    L'Agence flamande Soins et Santé dénonce le manque de capacité de tests au niveau fédéral

    Plus aucune demande de test de dépistage dans les maisons de repos flamandes ne pourra être introduite pour demain/vendredi, confirme jeudi l'Agence flamande Soins et Santé. "C'est très embêtant pour le personnel ainsi que pour les résidents des maisons de repos et de soins flamandes, contraints de faire face à l'incertitude un jour supplémentaire", regrette Joris Moonens, porte-parole de l'Agence, affirmant que la capacité de testing dans les établissements de soins dépend de celle de la plateforme nationale.
  2. Faut-il suivre l’exemple néerlandais et opter pour un reconfinement partiel? La réponse de Marc Van Ranst

    Faut-il suivre l’exemple néer­landais et opter pour un reconfine­ment partiel? La réponse de Marc Van Ranst

    Si "une politique résolue" est nécessaire dans la gestion de la deuxième vague de l'épidémie du nouveau coronavirus, il ne faut toutefois pas tomber dans une surenchère à qui sera le plus strict, estime mercredi le virologue flamand Marc Van Ranst. Il répondait ainsi à des inquiétudes de certains Belges considérant que le Plat pays devrait suivre l'exemple des Pays-Bas, qui a opté pour un reconfinement partiel.