Aldi rappelle de la viande après trois décès dus à la listeria aux Pays-Bas

Mise à jourEn Belgique, un seul produit à l’heure actuelle fait l’objet d’un rappel auprès des consommateurs, en lien avec la contamination à la listeria de divers produits à base de viande rapportée aux Pays-Bas, a précisé vendredi l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), qui demande “instamment” aux autorités néerlandaises de fournir des informations sur la situation.

Une contamination à la listeria dans divers produits à base de viande a été rapportée aux Pays-Bas. Il s’agit de produits en tranches, préemballés, provenant d’une entreprise néerlandaise (Offerman), filiale du groupe belge Ter Beke. Ces produits sont vendus dans des supermarchés aux Pays-Bas.

Trois personnes décédées aux Pays-Bas

Trois personnes sont mortes aux Pays-Bas après avoir consommé de la charcuterie contaminée. Une femme a, quant à elle, subi une fausse couche pour la même raison. En Allemagne, deux personnes ont perdu la vie dans de mêmes conditions plus tôt cette semaine.

Dans notre pays, un produit fait actuellement l’objet d’un rappel auprès des consommateurs en raison d’une éventuelle contamination à la listeria. Il s’agit d’un produit de charcuterie “Rôti de bœuf” de la marque Délifin vendu dans les magasins Aldi. Toutes les dates de péremption (jusqu’au 13/10/2019) sont concernées.

En concertation avec l’Afsca, Aldi a rappelé le produit auprès des consommateurs et l’a immédiatement retiré de la vente. Les consommateurs qui ont acheté ce produit sont priés de ne pas le consommer et de le retourner au point de vente.

“Le rappel de produit précédemment signalé par Aldi (rôti de bœuf), fait suite à la mise en évidence du fait que le producteur Offerman leur avait livré le produit”, explique l’Afsca.

L’Afsca réclame des informations aux autorités néerlandaises

Dans un communiqué, l’Agence fédérale pour la sécurité de chaîne alimentaire indique par ailleurs ne pas encore avoir été officiellement informée par la NVWA, l’autorité néerlandaise pour la sécurité des produits alimentaires, et avoir pris contact avec les autorités néerlandaises par l’intermédiaire du système d’alerte rapide européen Food et Feed (RASFF) pour recevoir des informations. L’Afsca “appelle instamment les autorités néerlandaises à fournir des informations sur la situation actuelle, notamment sur d’éventuelles livraisons supplémentaires de produits contaminés”, insiste l’agence belge.

La bactérie listeria monocytogenes est surtout transmise à l’homme via l’alimentation. Ell peut alors provoquer une gastro-entérite modérée ou une forme plus grave pouvant, dans certains cas, s’avérer mortelle.

Il y a environ 75 cas d’infection à la listériose en Belgique chaque année, un nombre stable au fil des ans.

Ecolo/Groen demande une réunion de la commission Santé de la Chambre

Le groupe parlementaire Ecolo-Groen à la Chambre a demandé vendredi une réunion extraordinaire de la commission de la santé de la Chambre, pour y entendre la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, ainsi que le ministre de tutelle de l’Afsca, Denis Ducarme, et un responsable de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire elle-même. Les Verts ont déposé plusieurs questions au sujet de la viande contaminée à la listeria qui a fait récemment trois décès aux Pays-Bas.

C’est dans ce cadre que le groupe écologiste souhaite une réunion de la commission de la santé, présidée par le député PTB Thierry Warmoes. “Nous voulons savoir si des produits contaminés ont été vendus sur le marché belge, organiser une réaction rapide, et évaluer ce qui s’est passé: a-t-on bien réagi? Y a-t-il des leçons à en tirer? Le plus important est la protection de la santé des consommateurs”, indique vendredi après-midi le chef de groupe Ecolo-Groen à la Chambre, Georges Gilkinet. Il s’attend à une réunion de la commission en cours de semaine prochaine. 

Plein écran
Le produit concerné est du rosbif cuit de la marque Délifin. © DR

Deux décès en Allemagne

L'Allemagne a aussi été touchée par un scandale alimentaire du même genre cette semaine. Deux personnes sont décédées dans l'Etat de Hesse après avoir consommé de la charcuterie consommée par la listeria. Les autorités sanitaires y ont temporairement arrêté les activités de l'entreprise (Wilke) qui fournissait les produits incriminés.
Outre ces deux morts, qui étaient des personnes âgées, des dizaines de personnes ont été malades après avoir mangé du salami contaminé et une pâte de viande à tartiner. Tous les produits de la société ont été rappelés, à l'exception des conserves. L'entreprise en question fournit des restaurants, des grandes cuisines et des supermarchés.

La cause de l'infection n'est pas encore claire. Selon les médias allemands, l'entreprise a été placée sous la surveillance des autorités de la chaîne alimentaire depuis mars après une contamination répétée de produits.

Plein écran
© ANP
Plein écran
© EPA