Logo AstraZeneca
Plein écran
Logo AstraZeneca © REUTERS

AstraZeneca demande une autorisation d'urgence pour son médicament contre le Covid-19 aux Etats-Unis

L’entreprise pharmaceutique AstraZeneca a demandé une autorisation d’urgence auprès de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) pour un médicament destiné à prévenir les symptômes du coronavirus chez les personnes qui ne répondent pas bien aux vaccins. Selon la société, après avoir suivi un traitement basé sur des “anticorps à longue durée d’action”, les gens sont 77% moins susceptibles de développer des symptômes de la maladie.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  3. Une pilule contre le coronavirus réduit de moitié le risque d'hospitalisation et de décès

    Une pilule contre le coronavi­rus réduit de moitié le risque d'hospita­li­sa­ti­on et de décès

    La pilule contre le coronavirus, sur laquelle la société pharmaceutique américaine Merck travaille en collaboration avec Ridgeback Bio, réduit de moitié les risques d’hospitalisation et de décès à la suite d’une infection au Covid-19. Les deux sociétés ont dressé ce constat vendredi lors d’une évaluation intermédiaire de l’étude de phase 3. Si la pilule, appelée molnupiravir, obtient le feu vert des autorités compétentes, elle sera le premier médicament oral anti-coronavirus.