Plein écran
© EPA

AstraZeneca suspend les essais cliniques de son vaccin suite au malaise d'un volontaire

Mise à jourL'entreprise pharmaceutique britannico-suédoise AstraZeneca a annoncé mardi suspendre ses essais cliniques pour un vaccin contre le coronavirus menés avec l'Université d'Oxford après le développement d'un malaise non expliqué par un des volontaires à la vaccination, rapportent plusieurs médias anglo-saxons. Il s'agit d'une procédure standard dans les tests de vaccins pour s'assurer que les versions expérimentales ne causent pas de réactions graves parmi les volontaires. 

  1. Les médecins et pédiatres submergés d'appels, souvent pour de simples virus d'automne

    Les médecins et pédiatres submergés d'appels, souvent pour de simples virus d'automne

    La rentrée des classes et la météo automnale riment souvent avec le retour d'une flopée de virus respiratoires. Si d'ordinaire, il n'y aurait pas de quoi en faire une montagne ; avec la crise sanitaire du coronavirus, les demandes de consultations auprès des pédiatres et médecins généralistes se multiplient. Certains praticiens redoutent d'ailleurs une charge de travail encore plus élevée à l'approche de l'hiver et de la prolifération de toutes sortes de maladies.