Photo prétexte
Plein écran
Photo prétexte © Getty Images

Chanter “Happy Birthday” à l’heure du coronavirus? “Ce n’est pas interdit, mais...”

Fredonner le célèbre air pour fêter l’anniversaire d’un proche représente-t-il un risque accru de propagation du coronavirus?  C’est la question que se sont posé des chercheurs de l’université de Lund en Suède. Verdict, la pratique semble plus risquée qu’il n’y paraît. 

  1. 15% des formes graves du Covid s’expliqueraient par ces deux anomalies

    15% des formes graves du Covid s’expliqueraient par ces deux anomalies

    Près de 15% des formes graves du Covid-19 s'expliqueraient par des anomalies génétiques et immunitaires entraînant la défaillance d'une puissante molécule antivirale, naturellement produite par l'organisme en cas d'infection, selon les travaux d'une équipe franco-américaine. Cette découverte pourrait permettre de dépister les personnes à risque de développer une forme grave et de mieux les soigner, selon les chercheurs.