CHC : le déménagement vers MontLégia décalé de 6 semaines

Le déménagement du groupe CHC, composé, entre autres, des cliniques liégeoises de Saint-Joseph, Espérance et Saint-Vincent, au MontLégia était initialement prévu pour le début du mois de février. Le Conseil d’administration vient de décider de le décaler de six semaines.

Plein écran
© CHC

Dans un communiqué, le groupe CHC vient d’annoncer que le déménagement des cliniques liégeoises de Saint-Joseph, Espérance et Saint-Vincent vers le MontLégia était reporté de six semaines. Un délai supplémentaire qui devrait permettre aux équipes de terrain de finaliser sereinement la préparation du déménagement afin d’accueillir les patients dans les meilleures conditions dès l’ouverture de la nouvelle clinique. 

“Vu l’envergure du projet, le calendrier du déménagement vers MontLégia est suivi de près par les équipes de planification et de déménagement depuis des mois. Les opérations d’activation, qui consistent à transformer le bâtiment en hôpital fonctionnel, sont au centre de toutes les attentions. À un mois de la date du transfert des patients, nous avons fait le point tant avec les consultants canadiens de la société HCR qui nous accompagnent dans cette opération importante qu’avec un certain nombre d’acteurs internes, médecins et non-médecins, impliqués dans cette phase d’activation”, explique Alain Javaux, directeur général.

Un transfert des patients fin mars

Le retard de certains travaux de parachèvement a réduit le temps disponible pour permettre aux équipes de terrain de s’approprier le bâtiment. Bien que maintenir l’agenda initial, soit déménager entre le 27 janvier et le 16 février, aurait  été possible, “en matière de qualité de prise en charge de nos patients, nous ne souhaitons rien laisser au hasard. C’est la raison pour laquelle nous avons opté pour un léger report qui nous permettra d’affiner cette phase de préparation et ainsi régler les derniers détails”, ajoute le directeur. “Le ballon d’oxygène que nous apportent ces 6 semaines de plus, va permettre de peaufiner les procédures et d’apporter plus de quiétude. C’est d’autant plus important que le déménagement constitue non pas un aboutissement, mais bien une étape ou un nouveau départ. Nous devons aussi assurer la suite du déménagement  : la reprise de l’activité à court et moyen terme, des équipes en forme avant et après le déménagement, etc.”

Le déménagement débutera avec un transfert des patients les 28 et 29 mars 2020. Tous les plannings vont être adaptés dans les prochains jours. Les patients qui doivent l’être seront recontactés directement par le CHC pour ajuster le calendrier de leur prise en charge.

“Il nous faudra patienter encore un peu”, conclut Alain Javaux, “mais nous nous réjouissons d’y être et de faire de l’ouverture de la Clinique CHC MontLégia un plein succès”.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.

  1. Maggie De Block: “Le risque que le virus atteigne notre pays est réel”
    Play
    Mise à jour

    Maggie De Block: “Le risque que le virus atteigne notre pays est réel”

    La ministre de la Santé publique Maggie De Block a tenu ces dernières heures un discours rassurant dans les médias au sujet des risques face au coronavirus en Belgique, où il n’y a eu jusqu’ici qu’un seul cas connu, une personne rapatriée de Wuhan en tout début de mois. Cette unique personne testée positive au virus ne présentait pas de symptômes, et a pu reprendre le cours normal de sa vie après une période de quarantaine. L’homme “est sorti de l’hôpital et se trouve à présent en Italie”, indique la ministre mardi en matinée au micro de LN24.
  2. Le coronavirus inquiète les voyageurs de l’aéroport de Charleroi: “Aucun contrôle”

    Le coronavi­rus inquiète les voyageurs de l’aéroport de Charleroi: “Aucun contrôle”

    L’aéroport de Charleroi est passé dans la phase 2 de son dispositif destiné à éviter une épidémie sanitaire. Il s’agit d'une phase d’information et de sensibilisation à l’attention de son personnel. Il a pris cette décision après que le coronavirus se soit répandu très rapidement en Italie. En effet, plusieurs de ses vols ont pour destination Milan, Rome, Turin et Venise. Toutes ces villes sont touchées par le COVID-19 (l’acronyme anglais du coronavirus 2019).