Sofie Merckx est conseillère communale à Charleroi (PTB) et médecin à Médecine pour le Peuple Marcinelle (Charleroi)
Plein écran
Sofie Merckx est conseillère communale à Charleroi (PTB) et médecin à Médecine pour le Peuple Marcinelle (Charleroi) © Photo News

Coronavirus: les médecins carolos critiquent les autorités fédérales

À chaque jour qui passe, ses cas de coronavirus en Belgique. Dimanche, 39 nouvelles contaminations ont été détectées dans notre plat pays dont sept à Bruxelles et dix en Wallonie. Les médecins généralistes carolos n’ont pas attendu cette annonce pour faire entendre leur voix.

  1. Les hôpitaux au bord de l'effondrement : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

    Les hôpitaux au bord de l'effondre­ment : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

    “Nos hôpitaux sont au bord de l’effondrement, au bord de la catastrophe. À Bruxelles et en Wallonie, nous sommes même proches d’un tsunami.” Les mots du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) ne sont guère rassurants. Et pour cause: au total, 2.485 patients Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 412 en soins intensifs, selon les dernier chiffres de Sciensano. Entre le 12 et le 18 octobre, les hospitalisations ont doublé par rapport à la semaine dernière, avec une moyenne de 251,9 admissions quotidiennes (+100%). Interrogé par HLN, Antoine Gruselin, porte-parole du CHR de Liège, une ville où le virus circule particulièrement vite, confirme: “Notre plus grande crainte est de nous retrouver dans une situation où nous devrons choisir parmi nos patients ceux que nous allons sauver et ceux que nous ne sauverons pas.”