Plein écran
La demande en organes tels que le cœur, les poumons, le pancréas, le foie et les reins reste toutefois supérieure à l'offre, selon Luc Colenbie, coordinateur des transplantations à l'UZ Gent. © Getty Images

De plus en plus de Belges d’accord pour donner leurs organes

Un nombre record de 85.560 Belges se sont inscrits l'an dernier en tant que donneurs d'organes, rapportent lundi De Standaard et Het Nieuwsblad sur base des derniers chiffres du Registre national. Cela porte à 356.280 le nombre de donneurs potentiels. Par ailleurs, environ 3.000 inscriptions supplémentaires comme non-donneurs ont été recensées, pour un total de 196.202 Belges. 

Lors des élections du 14 octobre, chacun a eu l'opportunité de s'inscrire comme donneurs d'organe, ce qu'ont fait 15.602 citoyens. Cette possibilité d'enregistrement avait été précédée d'une vaste campagne, notamment en Flandre. Fin septembre, 32.199 nouvelles personnes s'étaient en effet déjà enregistrées comme donneurs à la suite de l'appel lancé lors du programme de la chaîne VTM "Make Belgium Great Again".

La demande dépasse toujours l’offre

Ces deux actions ont permis l'enregistrement de 47.801 nouveaux donneurs d'organes potentiels dans notre pays en l'espace de quelques semaines. La demande en organes tels que le cœur, les poumons, le pancréas, le foie et les reins reste toutefois supérieure à l'offre, selon Luc Colenbie, coordinateur des transplantations à l'UZ Gent.