Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Photo News

Décompte morbide à la Résidence Les Templiers à Fleurus: “Les tests pas fiables à 100%”

InterviewLes maisons de repos (MR) et de soins (MRS) totalisent, pour l’instant, la plupart des décès enregistrés à cause du coronavirus en Belgique. Le Centre Public d’Action Sociale (CPAS) de Fleurus en compte deux dans son giron: la Résidence Les Templiers et la Résidence Chassart. Des tests ont été réalisés ces deux dernières semaines dans tous les MR et MRS de Wallonie. Les deux résidences fleurusiennes ont reçu les résultats du testing. Leurs situations sont diamétralement opposées.

Environ la moitié des résidents des Templiers à Fleurus a été contrôlée positive au Covid-19. Les résultats du testing datent du 16 avril et la situation ne s’améliore clairement pas: “De mémoire, nous comptabilisons une douzaine de décès jusqu’à présent. Certains pensionnaires déclarés négatifs sont quand même atteints par le coronavirus. Les tests ne sont pas fiables à 100%.” C’est ce que nous apprend le président du CPAS de Fleurus, José-Pierre Ninane (Défi). Neuf cas de coronavirus ont également été détectés parmi le personnel.

“Franchement, c’est très dur à supporter. Je ne m’attendais absolument pas à cela” explique notre interlocuteur. Une aide-soignante “de moins de 30 ans” a également intégré les soins intensifs d’un hôpital: “Elle aussi avait été dépistée négative. Cela fait neuf jours qu’elle se bat en réanimation.”

Mesures de sécurité

Pourtant, José-Pierre Ninane nous assure que de nombreuses mesures de sécurité avaient été prises par les maisons de repos et de soins du CPAS fleurusien pour ne pas qu’on en arrive là: “Nous n’avons pas attendu les mesures de confinement pour agir. Dès le 11 mars, nous avons tout fermé. Nous avons prévu des zones de confinement. Notre médecin coordinateur a effectué un pré-dépistage par rapport aux symptômes éventuels ressentis par les résidents. Nous avons isolé celles et ceux dont on soupçonnait une contagion. Lorsque nous avons reçu les résultats du testing pour Le Templier, nous avons isolé toutes les chambres. Tout est confiné.”

Et cela vaut aussi pour la Résidence Chassart où uniquement un membre du personnel a été évalué positivement et écarté (NDLA. le test a eu lieu le 29 avril et les résultats sont arrivés le 2 mai): “Dans les deux cas, il est hors de question d’autoriser l’accès au public. Les deux directeurs sont d’accord sur ce point-là.” Pourtant, la Région Wallonne a récemment permis aux MR et MRS d’organiser des visites pour la famille. “Nous ne pouvons pas prendre le moindre risque d’importer la maladie” nous répond le président de l’organisme public.

Les seuls contacts possibles sont virtuels: “Nos membres disposent du téléphone, de smartphones ou échangent avec leurs proches depuis leurs balcons. Mais cela n’ira pas au-delà.”

Moral et équipements

Il s’agit aussi de rassurer les travailleurs des Templiers car ceux-ci sont naturellement sous le choc: “Le moral n’est pas très bon. Personne n’avait jamais connu cela auparavant. De leur côté, certains pensionnaires réfléchissent et se demandent si leur tour ne va pas arriver.”

Heureusement, le personnel du home ne manque pas de matériel de protection: “Nous sommes équipés comme dans un hôpital. Mais nous avons dû nous débrouiller comme des grands. Nous avons commencé à alimenter notre stock dès la 4 mars grâce notamment au concours de la Ville de Fleurus. Mais on en redemande pour ne pas arriver à court.”

À l’heure actuelle, le stock constitué permettra de subvenir aux besoins jusqu’à la fin du mois de juin.

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.

  1. Une mauvaise nouvelle: le taux de reproduction repart à la hausse

    Une mauvaise nouvelle: le taux de reproducti­on repart à la hausse

    Au cours des 24 dernières heures, 56 nouveaux patients ont été admis à l'hôpital, 135 l'ont quitté et 26 nouveaux décès ont été recensés, a communiqué Sciensano vendredi. Au total, 1.415 patients sont toujours hospitalisés (soit 33 de moins que la veille), dont 268 patients aux soins intensifs (-9). Ces chiffres indiquent que l'impact du Covid-19 continue de baisser en Belgique. Le nombre total de décès en Belgique s'élève désormais à 9.212. Le taux de reproduction a de nouveau augmenté et se rapproche dangereusement de la barre fatidique de 1.