Photo News
Plein écran
© Photo News

Des frottis annulés au CHU carolo, le nombre de patients Covid-19 explose à Charleroi

Le coronavirus reprend vigueur dans tout le pays et en particulier, en Wallonie et à Bruxelles. Les hôpitaux carolos ne peuvent que le constater. Ils vont devoir faire face à la deuxième vague tant redoutée et ils doivent changer leur fusil d’épaule d'un point de vue organisationnel.

  1. Les anticorps contre le coronavirus augmentent dans tous les groupes de la population

    Les anticorps contre le coronavi­rus augmentent dans tous les groupes de la population

    Le nombre de personnes qui ont développé des anticorps contre le coronavirus est en augmentation dans tous les groupes de la population belge, a indiqué vendredi Sciensano. Au cours de la période février-avril 2021, l'Institut de santé publique a trouvé des pourcentages similaires dans la population générale et chez les écoliers et le personnel scolaire. Environ une personne sur quatre à cinq possède déjà des anticorps et l'impact de la vaccination est clairement visible chez les professionnels de la santé.
  2. Près d'un Belge sur deux a pris du poids pendant la crise

    Près d'un Belge sur deux a pris du poids pendant la crise

    Selon une enquête menée par Sciensano et citée par VTM, près de la moitié des Belges ont pris du poids depuis le début de la crise sanitaire. En avril 2020, ils ne représentaient qu’un quart de la population, mais cette proportion est aujourd’hui passée à 42 %. C’est un problème, car les personnes en surpoids courent un plus grand risque de maladies cardiovasculaires, de cancers et de présenter des symptômes graves si elles sont infectées par la Covid-19.
  3. Des anticorps via transfusion de plasma comme traitement parallèle contre le coronavirus?

    Des anticorps via transfusi­on de plasma comme traitement parallèle contre le coronavi­rus?

    Le dosage des anticorps Immunoglobuline G Covid au moyen d'une prise de sang routinière permettrait d'évaluer les besoins des patients et d'optimiser la stratégie de vaccination, a défendu mardi le docteur David Bouillon lors d'une conférence de presse visant à présenter le travail de son équipe médicale de Ghlin. Le médecin montois affirme que les anticorps pourraient, via transfusion de plasma, également être envisagés comme un traitement parallèle contre le coronavirus.