Des repas sains et durables dans les cantines de la Province de Liège

Le mieux manger est au centre de toutes les assiettes. Il n’est pas seulement question de manger équilibré, puisque le projet Green Deal “cantines durables” invitent aussi les cantines à utiliser des produits locaux et de saison.

Plein écran
Illustration. © Photo News

En 2018, le ministre Carlo Di Antonio (cdH) proposait le projet Green Deal “cantines durables”, en partenariat avec The Shift et GoodPlanet. La Province de Liège s’est alors engagée en faveur du projet qui favorise une alimentation saine et durable, au sein des cantines scolaires. C’est pour cela que l’Enseignement de la Province de Liège a organisé, ce mercredi 16 octobre, une séance d’information. La troisième depuis le lancement du projet. Celle-ci était un peu spéciale, puisqu’elle s’adressait aux chefs cuisiniers. L’enjeu était ici de sensibiliser ces acteurs de la restauration collective à de nouveaux comportements à adopter.

Les responsables de cuisines dans les cantines scolaires sont invités à privilégier les repas sains et équilibrés. Une place importante doit être mise dans la provenance des matières premières et dans la façon dont elles sont produites. Il est aussi primordial de bien faire attention que les produits, comme les légumes ou les fruits, doivent être de saison. Une certaine créativité est demandée aux cuisiniers pour offrir aux enfants des repas diversifiés et attrayants, et ainsi faire découvrir de nouvelles saveurs et de nouveaux produits. On le sait, certains légumes, pour ne citer qu’eux, rebutent les plus jeunes. Les préparer d'une manière originale et plus appétissante peut permettre de leur faire apprécier des produits et des plats qu’ils auraient refusés à la maison.

Plein écran
La boîte à outils pour lutter contre le gaspillage alimentaire. © Province de Liège

Reproduire des comportements appropriés

L’opération Green Deal représente plus de 5.000 repas complets, 1.800 potages, 5.000 sandwiches et au moins 400 salade bars par semaine, sur la seule Province de Liège. “Les enjeux de l’alimentation sont à la fois environnementaux, sociaux et économiques. L’Enseignement de la Province soutient les actions qui contribuent aux changements de comportements dans la restauration collective. Nous voulons agir pour que l’ensemble de nos cantines soient durables, selon la formule de la terre à l’assiette”, explique la députée provinciale de l’Enseignement et de la Formation Muriel Brodure-Willain. “Le défi touche aussi à la santé des élèves et étudiants. Ils pourront, à l’avenir, reproduire les comportements appropriés. Il est donc clair que cette dynamique positive s’inscrit sur le long terme puisqu’elle contribue à former les citoyens de demain”, ajoute-t-elle. 

Le projet de cantines durable s’ancre parfaitement dans les revendications actuelles en matière environnementale et de santé. Il montre aussi comment l’Enseignement de la Province de Liège agit concrètement en faveur du bien-être de ses élèves et de ses étudiants.

Actuellement, entre 30 et 40 producteurs locaux sont impliqués dans ce projet mais la Province souhaite intensifier ce type de partenariat tout en respectant la législation liées aux marchés publics. Elle bénéficiera du soutien de “Manger demain” et de l’accompagnement, jusqu’en 2021, de Biowallonie pour accélérer le processus. Le marché des cantines scolaires provinciales représente un budget annuel de 2,5 millions d’euros.