Plein écran
Echantillon de la bactérie legionella au laboratoire de l’UZ Gand, le 17 mai 2019 © BELGA

Des traces de légionellose dans cinq entreprises, deux nouveaux patients diagnostiqués

Deux nouvelles victimes de la bactérie Legionella ont été signalées dans la zone du canal à Gand, portant le nombre de cas à 23, a indiqué lundi l’agence flamande de santé Zorg en Gezondheid. L’origine de la contamination n’est toujours pas connue, mais les options ont progressivement été réduites pour être ramenées à deux entreprises. Au total, des échantillons ont été prélevés dans 17 entreprises. Deux personnes sont déjà décédées.

Les deux nouveaux patients signalés ne seraient pas dans un état critique. Ces nouveaux cas ne signifient pas automatiquement que la source de la contamination est toujours active car le temps d’incubation de la bactérie est de 19 jours, précise l’agence Zorg en Gezondheid.

Les concentrations étaient très faibles dans trois entreprises

Les inspecteurs de l’agence n’ont pas encore de réponse définitive quant à cette source de contamination. Des échantillons ont été prélevés dans 17 entreprises avec des tours de refroidissement. La Legionella (les légionelles) a été détectée dans cinq d’entre elles mais dans trois cas, les concentrations étaient très faibles, “à hauteur de 10.000 à 100.000 Unités formant colonies (UFC)”, indique un expert. Selon les normes en vigueur, il est peu probable qu’une concentration inférieure à 100.000 UFC/litre provoque des maladies.

Des concentrations plus élevées ont donc été relevées dans deux entreprises. “Mais cela ne signifie pas nécessairement qu’elles ont été une source de contamination”, ajoute l’expert. “Nous nous penchons en priorité sur ces sociétés.”

Celles-ci seront inspectées dans les prochains jours. “Une équipe d’inspection a déjà été envoyée sur place aujourd’hui, qui a commencé à analyser la gestion des tours de refroidissement en question.”

Les trois autres entreprises feront également l’objet d’une analyse approfondie par un laboratoire spécialisé. Les résultats sont attendus aux alentours du 3 juin.