Les deux cas ont été détectés lors d'inspections sanitaires chez des bovins "d'âge avancé".
Plein écran
Les deux cas ont été détectés lors d'inspections sanitaires chez des bovins "d'âge avancé". © AP

Deux cas atypiques de "vache folle" détectés au Brésil

Deux cas atypiques de d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), dite "maladie de la vache folle", ont été détectés au Brésil, a annoncé samedi le ministère de l'Agriculture, qui a suspendu ses exportations de bovins vers la Chine.

  1. Épidémie de bronchiolite: plusieurs services de pédiatrie saturés, situation tendue à Bruxelles

    Épidémie de bronchioli­te: plusieurs services de pédiatrie saturés, situation tendue à Bruxelles

    Alors que le froid s’installe, plusieurs services de pédiatrie hospitalière sont saturés en Belgique, faisant face à une épidémie de bronchiolite “sans précédent”, comme c’est également le cas en France. La situation est particulièrement tendue à Bruxelles puisque plus aucun lit n’était disponible mardi dans trois grands hôpitaux de la capitale, à savoir aux cliniques universitaires Saint-Luc, au CHU Saint-Pierre ainsi qu’à l’UZ Brussel.
  1. Liège est-elle devenue une ville de toxicomanes?

    Liège est-elle devenue une ville de toxicoma­nes?

    La toxicomanie fait l’objet de vifs débats au sein de la majorité et de l’opposition liégeoise, avec, en tête, la question de la salle de consommation à moindre risque, qui ne fait plus du tout l’unanimité parmi les élus. Est notamment évoqué le nombre de consommateurs en Cité Ardente qui a explosé depuis la création de la SCMR, en 2018. Une “salle de shoot” qui attire les toxicomanes, mais ces derniers finissent parfois par consommer dans les rues de Liège, à la vue de tous. Selon Carine Clotuche (Les Engagés) et Diana Nikolic (MR), qui ont interpellé le bourgmestre à ce sujet en septembre dernier, la situation est en train de se dégrader. Liège est-elle réellement devenue une ville de toxicomanes?
  2. Sida: de plus en plus d’Européens vivent avec le VIH sans le savoir

    Sida: de plus en plus d’Européens vivent avec le VIH sans le savoir

    De plus en plus de personnes vivent dans la région Europe - c'est-à-dire 53 pays dont ceux l'Union européenne (UE)/Espace économique européenne (EEE) - avec le VIH sans que celui-ci ne soit diagnostiqué, indique mercredi le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Ce constat a été soulevé à la suite de la publication du rapport annuel de surveillance en Europe du sida et du VIH, publié conjointement avec le Bureau régional de l'OMS pour l'Europe.