Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © EPA

Deux communes de la région de Charleroi dépistent le coronavirus

La Belgique a augmenté sa capacité de testing dans sa lutte contre le coronavirus. Sur les dernières 24 heures, 13.860 tests ont été effectués. Dans la région de Charleroi, on s’est organisé pour offrir des possibilités supplémentaires de tests aux citoyens.

Deux centres de testing au coronavirus ont été ouverts à Farciennes et à Fontaine-l'Évêque. Celui de Farciennes est disponible depuis une dizaine de jours au moins tandis que celui de Fontaine-l'Évêque est en ordre de marche depuis mercredi passé.

En ce qui concerne ce dernier, il a pour objectif de desservir le district médical Charleroi-Ouest. Un local est dédicacé au Centre de Médecine Spécialisée de Fontaine-l'Évêque (Rue des Combattants, 67 à Fontaine-l’Évêque). Afin d’éviter les contacts avec d’autres patients, le public amené à effectuer ces tests doit se rendre par l’arrière du bâtiment exclusivement (via le parking numéro 2).

À Farciennes, le centre de dépistage se situe au Gonze Groux (Rue du Monciat, 137a à Farciennes) qui est un établissement de cures, de préventions et de réadaptation.

Public cible

Ces centres sont disponibles pour les habitants de la région de Charleroi. L’initiative est coordonnée par La Fédération des Associations des médecins Généralistes de Charleroi (FAGC). 

Toutefois, n’importe quel lambda n’a pas le droit de se rendre dans ces centres. Les dépistages sont réalisés uniquement sur demande du médecin traitant. La Commune de Farciennes a même énuméré sur sa page Facebook les conditions à remplir: “Uniquement si vous présentez des difficultés respiratoires ou des maladies chroniques, êtes une personne âgée symptomatique, un professionnel de santé symptomatique ou une femme enceinte.”

Les tests peuvent également être exécutés dans les hôpitaux.

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.