Illustration
Plein écran
Illustration © EPA

Et au loin, un monde sans coronavirus: à quand la prochaine vague et comment fonctionnera le vaccin?

Le monde sans coronavirus n’est pas pour cette année. Pourquoi y aura-t-il sûrement de nouvelles vagues de l’épidémie? Quand? Faudra-t-il vacciner tout le monde? Et si on trouvait un vaccin mais que d’ici là, le virus mutait? Des questions auxquels les experts répondent dans Het Laatste Nieuws. 

  1. Le Centre de crise national appelle au don de plasma pour la Croix-Rouge

    Le Centre de crise national appelle au don de plasma pour la Croix-Rou­ge

    La Croix-Rouge de Belgique est à la recherche de donateurs de plasma, a rappelé vendredi le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem lors du point presse du Centre de crise. Outre les critères habituels pour pouvoir faire un tel don, les personnes recherchées doivent aussi être guéries du Covid-19. Le plasma collecté sert à deux études belges visant à établir "si les anti-corps développés par les personnes guéries peuvent aider les patients sévèrement atteints en phase aiguë de la maladie".
  1. “3 à 4% des Belges ont probablement été infectés ces deux dernières semaines”, affirme Geert Molenberghs

    “3 à 4% des Belges ont probable­ment été infectés ces deux dernières semaines”, affirme Geert Molen­berghs

    Les chiffres du coronavirus dans notre pays continuent d’augmenter de façon spectaculaire. Le taux d’incidence - le nombre de cas pour 100.000 habitants en quinze jours - a dépassé les 1.000 pour la toute première fois. Cela signifie que 1 % des Belges ont appris au cours des deux dernières semaines qu’ils étaient infectés par le coronavirus. “Nous ne détectons pas tous les cas, alors on peut imaginer que c’est en fait 3 à 4 %”, explique le professeur en biostatistique Geert Molenberghs (KU Leuven et UHasselt).
  2. Les hôpitaux au bord de l'effondrement : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

    Les hôpitaux au bord de l'effondre­ment : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

    “Nos hôpitaux sont au bord de l’effondrement, au bord de la catastrophe. À Bruxelles et en Wallonie, nous sommes même proches d’un tsunami.” Les mots du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) ne sont guère rassurants. Et pour cause: au total, 2.485 patients Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 412 en soins intensifs, selon les dernier chiffres de Sciensano. Entre le 12 et le 18 octobre, les hospitalisations ont doublé par rapport à la semaine dernière, avec une moyenne de 251,9 admissions quotidiennes (+100%). Interrogé par HLN, Antoine Gruselin, porte-parole du CHR de Liège, une ville où le virus circule particulièrement vite, confirme: “Notre plus grande crainte est de nous retrouver dans une situation où nous devrons choisir parmi nos patients ceux que nous allons sauver et ceux que nous ne sauverons pas.”