Siège central de DKV à Bruxelles
Plein écran
Siège central de DKV à Bruxelles © photo_news

Honoraires excessifs: DKV raye 33 hôpitaux de son contrat hospi-select

Mise à jourFace aux disparités entre les hôpitaux belges pour des interventions similaires liées à une chambre particulière, l’assureur DKV change son fusil d’épaule: les clients feraient bien de jeter un œil à leur contrat, sous peine de mauvaises surprises.

Les clients de DKV disposant d'un contrat “Hospi Select” - et seulement ceux-ci - voient la liste des hôpitaux entièrement pris en charge revue à la baisse. En effet, 33 hôpitaux du réseau sont jugés trop onéreux et ne rentrent plus dans les conditions de remboursement intégral. Ce choix a été guidé par le baromètre de la Mutualité chrétienne publié à la mi-décembre. 

Quels hôpitaux ne font plus partie du réseau?

DKV ne souhaite pas “pointer du doigt” les hôpitaux qui ne font plus partie de la liste. À l'inverse, une liste des hôpitaux toujours partenaires d’Hospi Select a été publiée: la consulter ici

L’assureur de préciser que les autres formules ne sont pas concernées par ce changement et que les seuls clients concernés sont ceux ayant souscrit un produit DKV Hospi Select depuis le 1er janvier 2018, qui se rendent dans un hôpital ne faisant plus partie du réseau d’hôpitaux partenaires et qui font le choix délibéré, pour des raisons de convenance personnelle, de prendre une chambre individuelle lors de leur admission dans cet hôpital non-partenaire. “Uniquement lorsque ces trois critères sont rassemblés, les clients concernés devront prendre à leur charge 20% des suppléments d’honoraires et de chambre facturés par l’hôpital”, ajoute DKV.

“La pérennité du système est en péril”

DKV explique la démarche: “En augmentation constante depuis un certain nombre d’années, les suppléments d’honoraires et de chambre continuent d’alourdir les factures d’hospitalisation adressées aux patients; factures que les assureurs s’efforcent de couvrir. Cette hausse permanente met en péril la pérennité du système des soins de santé dans son ensemble”. 

“Dans le cadre du DKV Hospi Select, DKV a introduit le concept de réseau d’hôpitaux partenaires : sont membres de ce réseau les hôpitaux ayant notamment une évolution des suppléments d’honoraires stable par rapport au tarif INAMI et une évolution des suppléments de la chambre individuelle en ligne avec l’indice des prix à la consommation. Lors du lancement de cette nouvelle formule DKV Hospi Select, tous les hôpitaux ont d’emblée été considérés comme partenaires, une évaluation individuelle est prévue chaque année afin de déterminer s’ils continuent à remplir les conditions permettant de faire partie du réseau. Il ressort de la dernière évaluation de DKV que 33 hôpitaux ne répondent plus aux critères d’hôpital partenaire et sont dès lors sortis du réseau au 1er janvier 2020", résume Birgit Hannes, du Comité de Direction de DKV. 

La liste continuera donc d’évoluer au cours des années à venir, avec pour but de contenir l’envolée des tarifs et d’ouvrir le débat avec les différents acteurs du système des soins de santé. 

  1. Le CHC investit 2,5 millions d’euros pour l'imagerie médicale et la médecine nucléaire à la clinique d’Heusy

    Le CHC investit 2,5 millions d’euros pour l'imagerie médicale et la médecine nucléaire à la clinique d’Heusy

    Le Groupe santé CHC a investi 2,5 millions d'euros à la clinique CHC Heusy (Verviers) afin de doter l'établissement hospitalier de services modernes au niveau de l'imagerie médicale et de la médecine nucléaire, a-t-on appris mardi lors d'une conférence de presse. Une enveloppe de 42 millions d'euros au total a été dégagée dans le cadre d'un plan d'investissement ambitieux courant jusqu'en 2022 et prévoyant entre autres une capacité d'accueil doublée sur un site passé de 10.000 à 21.000 m2.