Plein écran
© photo_news

Huit cantines scolaires sur dix contrôlées par l'Afsca obtiennent une "grande distinction"

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a contrôlé 1.338 cantines scolaires en 2018. Quatre-vingt pour cent d'entre elles ont obtenu une "grande distinction", assure lundi dans un communiqué l'Afsca, qui a aussi formé 1.097 personnes actives dans les cantines à la sécurité alimentaire l'an dernier.

Les contrôles visent à vérifier si les cuisines satisfont aux exigences légales et si les règles relatives à la bonne gestion des risques alimentaires, à l'hygiène et à la traçabilité sont respectées, détaille lundi l'Afsca dans un communiqué.

Quatre-vingt pour cent des écoles ont obtenu un très bon résultat. Pour les autres, l'agence a demandé les adaptations nécessaires, notamment sur la communication des allergènes dans les plats ou sandwiches distribués. Par ailleurs, à la demande d'une commune, d'un pouvoir organisateur ou d'une autorité régionale, la cellule de formation de l'Afsca a formé, en 2018, 1.097 collaborateurs actifs dans les cantines scolaires. Ces formations gratuites sont spécialement conçues afin de fournir aux professionnels une assistance pratique quant à la sécurité alimentaire, l'hygiène, l'étiquetage et la traçabilité, souligne l'agence.

Celle-ci rappelle qu'outre les contrôles, elle exerce un rôle dans le domaine de la prévention, de la formation et de la sensibilisation afin de protéger les consommateurs, qui peuvent trouver une série d'informations utiles en la matière sur son site alaloupe.be.

  1. Ça y est, ils arrivent: une date de livraison est annoncée pour les masques à Charleroi

    Ça y est, ils arrivent: une date de livraison est annoncée pour les masques à Charleroi

    Afin que la stratégie de déconfinement annoncée par le Conseil National de Sécurité (CNS) se déroule de la meilleure façon qui soit, la Ville de Charleroi s’était engagée à offrir, à chaque Carolo, deux masques barrières en tissu lavable. Elle avait, pour ce faire, opté pour une commande multicanale via un marché passé par elle-même et un marché supracommunal avec Charleroi Métropole pour un total de 410.000 masques. Les procédures de marché avaient été lancées dès le 20 avril par la Ville. Toutefois, les fournisseurs désignés ont rencontré des retards de livraison par rapport au calendrier convenu.