Plein écran
Les guêpes sont particulièrement envahissantes au milieu de l'été. © iStock

Huit questions à se poser sur les guêpes, particulièrement envahissantes en ce moment

Le début du mois d’août marque généralement le retour invasif des guêpes sur nos tables et près de nos poubelles. Peu ou pas agressives de prime abord, les guêpes n’hésitent cependant pas à piquer si elles se sentent menacées. Et leurs piqûres, si elles se multiplient, peuvent être dangereuses voire fatales dans le pire des cas. Voici huit questions que nos confrères du journal Het Laatste Nieuws ont posé à deux spécialistes de ces bestioles qui gâchent l’été pour bon nombre d’entre nous.

À quel point les piqûres de guêpe sont-elles dangereuses?

“Dix à vingt piqûres de guêpe peuvent déjà se révéler dangereuses pour l’être humain”, souligne le toxicologue de la KUL Jan Tytgat. “Cela dépend grandement de la quantité de poison qui pénètre dans le sang par la peau et qui circule dans le corps. Mais dix à vingt piqûres peuvent provoquer une réaction toxique généralisée, ce qui signifie que le poison pénètre dans tous les organes. La victime peut être étourdie, sa tension artérielle et son pouls peuvent chuter, elle peut s’évanouir et tomber dans le coma. C’est donc bien plus grave qu’une simple douleur locale”, prévient l'expert.

Tout le monde peut-il réagir de façon allergique?

La femme de Steenokkerzeel a eu le malheur d’être piquée deux fois en quelques semaines. Les anticorps contre le poison circulaient donc déjà dans son corps. Elle a été victime d’un choc anaphylactique.  Appliquer de la crème antihistaminique peut aider. Dans le pire des cas, il faut injecter de l'adrénaline directement dans le coeur”, conseille Jan Tytgat.

Pourquoi les guêpes sont-elles aussi actives en ce moment?

Les guêpes vivent de sucreries. Les guêpes ouvrières nourrissent les larves avec des insectes. Ces larves sécrètent un miellat sucré, par lequel les guêpes adultes se nourrissent à leur tour. Vers la fin juillet début août, les larves deviennent des nymphes et les ouvrières partent donc à la recherche de sources alternatives de sucre, qu’elles trouvent notamment sur nos tables, explique Hendrik Moeremans de l’association Natuurpunt. De plus, le temps sec et chaud que nous avons connu a fait sécher de nombreuses sources de sucre: les fleurs produisent en effet moins de nectar. C'est pourquoi les guêpes sont nettement moins envahissantes au printemps que pendant l'été.

Les nids sont-ils plus nombreux et plus grands que l’année passée?

“Nous ne disposons pas de chiffres précis”, dit Hendrik Moeremans. “Mais les pompiers sont appelés davantage cette année pour pour détruire les nids”, souligne-t-il.  Des nids qui peuvent devenir assez imposants grâce à l’abondance de soleil. Les guêpes aiment voler par temps ensoleillé. Les ouvrières font donc plus d’allers-retours pour nourrir les larves, ce qui fait grossir le nid. De plus, le printemps sec que nous avons eu a réduit le risque d’inondation des nids.

Où les nids sont-ils établis?

La plupart du temps, on trouve les nids de guêpes au ras du sol, mais aussi dans les trous de taupe ou de souris. Dans les maisons, les guêpes installent généralement leur nid dans le creux des murs, dans les faux plafonds et souvent près du grenier et du toit.

Comment les tenir à distance?

Évitez les vêtements aux couleurs vives et les parfums sucrés. La laque pour cheveux et la crème solaire parfumée peuvent également attirer les guêpes. Couvrez toujours votre boisson, surtout si vous buvez dans une canette. Éloignez-vous des poubelles. Ne laissez pas de fruits pourris sur la table et fermez bien vos sachets de bonbons ou autres sucreries.

Que faire si une guêpe s’approche de vous?

“Surtout, restez calme”, conseille Jan Tytgat. “Respirez par le nez et fermez la bouche pour que la guêpe ne puisse pas y entrer. Ne tentez pas de l’éloigner en agitant les bras ou en essayant de l'écraser. Une guêpe ne pique pas si elle ne se sent pas agressée et elle s’en va généralement toute seule.”

Que faire en cas de piqûre?

“Il ne faut pas se gratter et le mieux à faire reste encore de mettre de la glace sur la piqûre”, dit le toxicologue. “Les piqûres dans la bouche ou dans le cou sont les plus dangereuses. Si vous êtes piqué à cet endroit, il faut se rendre directement aux urgences car il y a un risque d’enflure et donc d’étouffement.”

Un autre conseil: si vous portez une bague, enlevez-la directement en cas de piqûre au doigt car le gonflement peut empêcher l’afflux du sang vers le doigt.