Trois patients infectés ont été hospitalisés en France (Paris)
Plein écran
Trois patients infectés ont été hospitalisés en France (Paris) © EPA

L’épidémie chinoise devrait s’étendre en Europe: “La situation est grave”

Mise à jourIl est "probable" que davantage de cas d'infection au coronavirus surviennent en Europe, a indiqué samedi le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM) en réaction à la découverte de trois patients infectés en France.

  1. Une autre maison de repos et de soins restreint son accès dans la région de Charleroi

    Une autre maison de repos et de soins restreint son accès dans la région de Charleroi

    Au 1er juillet, les conditions de visite en maison de repos avaient pu être assouplies. Néanmoins, suite aux mesures supplémentaires annoncées par le Conseil National de Sécurité (CNS) du 27 juillet 2020, le Centre Public d’Action Sociale (CPAS) de Charleroi a pris la décision de durcir les conditions de visite au sein de ses maisons de repos (MR). L’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC) est même allée plus loin puisqu’elle a totalement reconfiné trois de ses maisons de repos et de soins (MRS). Une autre MRS de la région a aussi décidé de restreindre son accès.
  2. Le centre de dépistage du Covid-19 à Châtelet va plier bagage pour raison politique

    Le centre de dépistage du Covid-19 à Châtelet va plier bagage pour raison politique

    En début de semaine, la Ville de Châtelet avait annoncé qu’un centre de dépistage du coronavirus s’installerait sur la place Wilson chaque vendredi entre 10 et 15 heures. Elle avait donné son accord à la Maison Médicale Lagardère qui l’avait sollicitée à ce sujet “après s’être assurée du caractère légal de cette initiative”. Pour 20 euros, les Châtelettains et les Châtelettaines pouvaient se faire tester rapidement et facilement grâce à des tests sérologiques dits rapides permettant d’obtenir un résultat en cinq minutes.