Selon les dernières estimations de Sciensano, 18.335 personnes vivaient avec le VIH en Belgique en 2018, dont 91% étaient diagnostiquées. Parmi elles, 92% recevaient un traitement antirétroviral et 94% de celles-ci avaient une charge virale indétectable.
Plein écran
Selon les dernières estimations de Sciensano, 18.335 personnes vivaient avec le VIH en Belgique en 2018, dont 91% étaient diagnostiquées. Parmi elles, 92% recevaient un traitement antirétroviral et 94% de celles-ci avaient une charge virale indétectable. © Getty Images

L'épidémie de VIH plus diversifiée en Belgique

Les contaminations au VIH étant en baisse au sein des deux principaux groupes concernés en Belgique, l'épidémie se caractérise désormais par une plus grande diversité, ressort-il des derniers chiffres publiés jeudi par l'Institut de Santé publique Sciensano.

  1. Marc Van Ranst et Geert Molenberghs: “Les coiffeurs? Sans ce variant, on aurait pu rouvrir, mais c’est infaisable”
    Interview

    Marc Van Ranst et Geert Molen­berghs: “Les coiffeurs? Sans ce variant, on aurait pu rouvrir, mais c’est infaisable”

    Le variant britannique cause actuellement 25% des contaminations dans notre pays. S’en prémunir n’est donc plus une option. Cette variante sera bientôt, chez nous aussi, la souche dominante du coronavirus, tandis que l’autre variante va s’éteindre. Le virologue Marc Van Ranst et le biostatisticien Geert Molenberghs expliquent à quoi nous attendre pour la suite. “Un géant s’endort et un autre se réveille. Et celui qui se réveille est plus grand que le précédent. Il est nécessaire d’agir”.
  2. Premières vaccinations dans les homes de Charleroi, le personnel est réticent
    Reportage

    Premières vaccinati­ons dans les homes de Charleroi, le personnel est réticent

    Comme prévu et annoncé, les vaccinations contre la Covid-19 à Charleroi ont démarré mercredi dans les maisons de repos. Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Charleroi et le Grand Hôpital de Charleroi (GHdC) se sont chargés de transporter les doses. La résidence Jules Hustin à Marchienne-au-Pont faisait partie des premières servies ce jeudi. Tout s’y est déroulé sans encombre. Nous avons même pu interroger des personnes âgées qui y logent... depuis l’entrée de l’immeuble. Histoire d’éviter que le virus ne s’introduise dans le home de l’extérieur!
  1. Il se fait enlever le nez et la lèvre supérieure pour ressembler à un extraterrestre
    Play

    Il se fait enlever le nez et la lèvre supérieure pour ressembler à un extraterre­stre

    12:39
  2. Un membre du groupe PNL jugé pour usage de stupéfiants, outrage et rébellion
    Play

    Un membre du groupe PNL jugé pour usage de stupéfi­ants, outrage et rébellion

    10:48