Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © REUTERS

La Commission européenne signe un nouveau contrat d'achat de futurs vaccins

CoronavirusComme annoncé la veille, la Commission européenne a validé mardi un nouveau contrat d'achat de futurs vaccins contre le coronavirus, cette fois avec la société pharmaceutique CureVac, basée en Allemagne. Le contrat porte sur 225 millions de doses, avec une option pour des doses supplémentaires, jusqu'à 180 millions.

  1. Première victoire pour les patients muco à Liège: ils poursuivront leur traitement au MontLégia

    Première victoire pour les patients muco à Liège: ils poursui­vront leur traitement au MontLégia

    Les patients atteints de mucoviscidose pourront poursuivre leur traitement au CHC MontLégia jusqu'au 8 septembre prochain, a décidé le tribunal du travail de Liège. La justice liégeoise doit encore statuer sur des mesures provisoires à appliquer avant une décision au fond. Dans l'attente, le tribunal a décidé de prolonger les mesures actuelles consacrées aux patients atteints de mucoviscidose.
  2. Vaccin Moderna: des retards de livraison à prévoir en Europe, l'UE ne signe pas de contrat “en fonction des annonces”
    Mise à jour

    Vaccin Moderna: des retards de livraison à prévoir en Europe, l'UE ne signe pas de contrat “en fonction des annonces”

    Déjà “plusieurs millions de doses” de vaccins ont été fabriquées aux États-Unis, a annoncé le patron de l’entreprise biotechnologique Moderna à l’AFP. L’UE a expliqué mardi que ses négociations pour précommander le vaccin anti-Covid de Moderna dépendaient de multiples facteurs et pas “d’une annonce spécifique” de la biotech américaine, qui met en garde de son côté les Européens contre de possibles retards de livraison.
  1. “À ce rythme, tous les Belges seront vaccinés d’ici la fin de l'année 2021"

    “À ce rythme, tous les Belges seront vaccinés d’ici la fin de l'année 2021"

    Après les annonces de Pfizer et de BioNTech, c’est désormais au tour de la société biotechnologique américaine Moderna d’annoncer que son vaccin est efficace dans 94,5% des cas. “90% ou 94%: c’est à peu près la même chose, cela ne fait pas tant de différence. Mais ce sont deux chiffres qui nous donnent beaucoup d’espoir”, déclare le virologue Johan Neyts de la KU Leuven. “Avec un nouveau virus, c’est toujours une question d’attente, vous ne savez pas à l’avance combien d’anticorps sont nécessaires dans le sang pour assurer une protection suffisante. Le fait qu’on obtienne ces résultats pour différents vaccins, onze mois à peine l’apparition du virus, est tout à fait spectaculaire. C’est ce que nous espérions”.