Plein écran
Que faire quand quelqu'un étouffe? © Getty Images/iStockphoto

La méthode de Heimlich: comment réagir quand une personne s’étouffe?

Une personne s’étouffe en face de vous. Cette situation angoissante doit être gérée le plus vite possible, tout en conservant au maximum son calme. Le stress est, en effet, un facteur aggravant à l’obstruction des voies respiratoires. Mais comment réagir au mieux? Comment aider la personne qui s’étouffe? Quels sont les gestes qui sauvent?

La présence d’un corps étranger dans les voies respiratoires va provoquer une obstruction partielle (une gêne respiratoire, l’air passe encore) ou complète (la respiration est totalement coupée, l’air ne passe plus) de celles-ci. Chez l’adulte, les phénomènes d’obstruction respiratoire arrivent le plus fréquemment lors d’un repas. Tout le monde peut donc un jour vivre cette situation effrayante. Il est impératif de savoir comment bien réagir. Face à une personne qui s’étouffe, il est nécessaire de d’abord établir si l’obstruction est modérée ou sévère.

Obstruction modérée

Une personne s’étouffe. Observez rapidement: la victime parle-t-elle? Tousse-t-elle efficacement? Respire-t-elle? Si la réponse à une de ces questions est oui, vous êtes face à une obstruction modérée des voies respiratoires. La personne suffoque, a du mal à respirer, mais l’air arrive encore dans ses poumons. Dans ce cas, calmez-la et rassurez-la. Encouragez-la à tousser. Ce réflexe physiologique du corps est le meilleur pour désobstruer les voies respiratoires. Tant que le corps étranger n’est pas sorti, surveillez la victime. Il faudra attendre autant que nécessaire la levée de l’obstruction et la reprise d’une respiration normale. Si le corps étranger reste coincé ou si malgré la levée de l’obstruction la victime ressent toujours une gêne respiratoire, une douleur ou avale avec difficulté, consultez rapidement un médecin.

Obstruction sévère

La victime ne parle pas, ne tousse pas efficacement, ne respire plus? Elle porte les mains à sa gorge, n’émet aucun son, s’agite, devient bleue, ne respire plus? La personne s’étouffe, l’air ne passe plus. La victime risque l’asphyxie. Il faut agir vite et pratiquer une manœuvre de désobstruction des voies respiratoires. Grâce à cela, l’air de la victime sera expulsé des poumons de manière rapide et pourra potentiellement entraîner avec lui le corps étranger faisant obstruction. C’est la fameuse méthode de Heimlich, un geste de premiers secours permettant la libération des voies aériennes chez l’adulte et l’enfant de plus d’un an. 

Voici la marche à suivre:

1) Donner 5 tapes sèches dans le haut du dos de la victime (entre les omoplates) en soutenant bien son thorax et en la penchant en avant. Effectuer ces tapes avec le “talon” de votre main. Grâce à cette manœuvre, le corps étranger pourra être expulsé des voies respiratoires de la victime. Si ce n’est pas le cas, passez rapidement à l’étape 2.

2) Réaliser 5 compressions abdominales. Placez-vous derrière la victime, entourez-la de vos bras (les bras de la victime seront au-dessus des vôtres) et placez votre poing entre son nombril et sa cage thoracique. Votre autre main enveloppera le poing. Enfoncez fermement et rapidement votre poing dans l’abdomen de la victime en effectuant un mouvement vers le haut. 

Si malgré cette technique, l’objet obstrue toujours les voies respiratoires de la personne, alternez les étapes 1 et 2. Tant que la personne étouffe et est consciente, répétez ces techniques. Si l’obstruction se lève (le corps étranger est expulsé), un contact avec un médecin est nécessaire. Des dommages internes peuvent malheureusement être possibles. Si la personne perd connaissance, appelez les urgences sans attendre. Une réanimation cardio-pulmonaire sera nécessaire.

En cas d’obstruction sévère, un contact médical est fortement recommandé, que l’obstruction soit levée ou pas. Le 112 est le numéro d’appel en cas d’urgence.