Affiche prônant le port du masque à Bordeaux
Plein écran
Affiche prônant le port du masque à Bordeaux © AFP

La transmission du virus par l’air expiré en parlant se confirme

Le coronavirus causant le Covid-19 a été retrouvé depuis des mois sur de multiples objets dans des chambres d'hôtel ou d'hôpital, ainsi qu'en suspension dans l'air, mais jusqu'à une étude prépubliée cette semaine, il n'avait jamais été démontré que les particules virales en aérosols étaient suffisamment intactes pour se répliquer et provoquer une infection.

  1. Une autre maison de repos et de soins restreint son accès dans la région de Charleroi

    Une autre maison de repos et de soins restreint son accès dans la région de Charleroi

    Au 1er juillet, les conditions de visite en maison de repos avaient pu être assouplies. Néanmoins, suite aux mesures supplémentaires annoncées par le Conseil National de Sécurité (CNS) du 27 juillet 2020, le Centre Public d’Action Sociale (CPAS) de Charleroi a pris la décision de durcir les conditions de visite au sein de ses maisons de repos (MR). L’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC) est même allée plus loin puisqu’elle a totalement reconfiné trois de ses maisons de repos et de soins (MRS). Une autre MRS de la région a aussi décidé de restreindre son accès.
  2. Un centre de dépistage mobile du Covid-19 va s’installer à Châtelet

    Un centre de dépistage mobile du Covid-19 va s’installer à Châtelet

    Le nombre moyen de personnes contaminées par le coronavirus augmente jour après jour en Belgique. Il est passé à 517,1 par jour entre le 25 et le 31 juillet 2020 selon le bilan publié par l’Institut scientifique de santé publique, Sciensano. Cela représente une augmentation de 60% par rapport à la semaine précédente. Dans la région de Charleroi aussi, cette recrudescence se fait ressentir. Tous les scientifiques du pays s’accordent à dire que le nombre de tests doit suivre la même courbe.