Le père d’une possible victime belge de l’e-cigarette: “Que cela sauve d’autres jeunes qui vapotent”

Les médecins de la clinique universitaire Saint-Luc estiment possible que le vapotage ait fait sa première victime sur le sol belge. Raphaël, un jeune homme de 18 ans en pleine santé, a soudain perdu la vie après une pneumonie jusqu’ici inexpliquée. Thierry, son père, veut maintenant avertir les autres “pour que cela ne se reproduise plus”.