Illustration
Plein écran
Illustration © Getty Images/iStockphoto

"Le syndrome de l'anus sans repos", nouvelle conséquence du Covid-19?

Un Japonais de 77 a été touché par ce qu’on pourrait appeler le “syndrome de l’anus sans repos” après avoir contracté le Covid-19. Il a été victime des mêmes symptômes que son équivalent pour les jambes: le SJSR (syndrome des jambes sans repos), qui provoque chez son hôte une envie et un besoin constants de bouger ses jambes. Une information relayée par le BMC Infectious Diseases.

  1. L’agence européenne des médicaments approuve la 3e dose du vaccin Pfizer pour les plus de 18 ans

    L’agence européenne des médica­ments approuve la 3e dose du vaccin Pfizer pour les plus de 18 ans

    L’agence européenne des médicaments, l’EMA, a décidé lundi d’adapter la notice du vaccin Comirnaty, le vaccin contre la Covid-19 de BioNTech et Pfizer, pour y inclure la possibilité d’une dose “booster”, une dose de rappel. Le comité en charge des médicaments à usage humain a conclu, sur base de données d’études, qu’une dose supplémentaire du vaccin peut être considérée après au moins six mois de vaccination complète (deux doses), pour les personnes de 18 ans et plus.
  2. Une pilule contre le coronavirus réduit de moitié le risque d'hospitalisation et de décès

    Une pilule contre le coronavi­rus réduit de moitié le risque d'hospita­li­sa­ti­on et de décès

    La pilule contre le coronavirus, sur laquelle la société pharmaceutique américaine Merck travaille en collaboration avec Ridgeback Bio, réduit de moitié les risques d’hospitalisation et de décès à la suite d’une infection au Covid-19. Les deux sociétés ont dressé ce constat vendredi lors d’une évaluation intermédiaire de l’étude de phase 3. Si la pilule, appelée molnupiravir, obtient le feu vert des autorités compétentes, elle sera le premier médicament oral anti-coronavirus.
  3. Steven Van Gucht appelle à reporter les visites de nourrissons: “Adopter les bons réflexes peut faire une grande différence”
    VRS

    Steven Van Gucht appelle à reporter les visites de nourris­sons: “Adopter les bons réflexes peut faire une grande différence”

    Le virologue Steven Van Gucht a appelé jeudi à reporter les visites de nouveau-nés pendant un certain temps en raison de la circulation du virus respiratoire syncytial (VRS), dont la forte progression chez les jeunes enfants, associée à l'augmentation du nombre d'infections au Sars-Cov-2, exerce une pression croissante sur le secteur des soins de santé.