Plein écran
© AP

Les dangers de boire deux verres de boissons sucrées ou édulcorées par jour

Deux verres de boissons sucrées ou édulcorées par jour augmenteraient les risques de mourir prématurément.

L’étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a analysé les données de plus de 450.000 adultes dans 10 pays européens. Les personnes sondées étaient âgées en moyenne d’un peu plus de 50 ans lorsqu’elles ont participé à l’étude entre 1992 et 2000. L’analyse n’a pas inclus ceux qui souffraient de problèmes de santé comme le cancer, les maladies cardiaques ou le diabète.

Un suivi sur seize années a été réalisé sur les participants. 41.600 décès ont été enregistrés. Le rapport montre que 9,3% de ceux qui buvaient moins d’un verre de boissons sucrées ou édulcorées par mois sont morts pendant l’étude, contre 11,5% de ceux qui buvaient deux verres de 250 ml ou plus par jour.

Selon les chercheurs, si l’on tient compte d’autres facteurs comme l’indice de masse corporelle, l’alimentation, l’activité physique, le tabagisme et l’éducation, le risque de décès est 17% plus élevé chez ceux qui consomment deux verres par jour que chez ceux qui boivent moins d’un verre par mois.

Les boissons édulcorées dangereuses comme les boissons sucrées

Les effets nocifs des boissons avec édulcorants, qui contiennent moins de calories, restent encore peu connus du grand public. Les recommandations visant à limiter la consommation de ce type de boissons sont renforcées par ces résultats.

Autre constat, la mortalité par maladie circulatoire augmente de 50% pour une consommation en grande quantité par rapport à une faible consommation. Une différence semblable (59%) est vérifiée pour la mortalité par maladie digestive.

“Cette étude a montré que la consommation de boissons sucrées mais aussi édulcorées était positivement associée à un risque de mortalité toutes causes confondues ; les résultats renforcent l’utilité des campagnes de santé publique visant à limiter la consommation de boissons sucrées”, concluent les auteurs de l’étude.

  1. Appel aux dons pour la petite Zoélia,  atteinte d'une maladie rare

    Appel aux dons pour la petite Zoélia, atteinte d'une maladie rare

    La petite Zoélia, deux ans et demi, est atteinte de la maladie de Tay-Sachs, une maladie neurodégénérative rare pour laquelle il n’existe aucun traitement. Inspirés par l’élan de solidarité pour la petite Pia, les parents de Zoélia font également un appel aux dons afin de récolter assez d’argent pour participer à des essais cliniques aux États-Unis dans l’espoir de rallonger voire sauver la vie de leur enfant.
  2. Le recours aux drains en cas d’otites chroniques est-il trop systématique?

    Le recours aux drains en cas d’otites chroniques est-il trop systémati­que?

    La Mutualité chrétienne (MC) met en garde mercredi sur le taux élevé de poses de drains auriculaires chez les enfants souffrant d'otites à répétition, alors que "cette opération chirurgicale est souvent inutile et présente des risques liés à l'intervention sous anesthésie générale". Elle appelle dès lors le corps médical ainsi que les parents à réfléchir à deux fois avant de privilégier un tel traitement.