Deux photos de Cody Bishop à sept mois d’intervalle.
Plein écran
Deux photos de Cody Bishop à sept mois d’intervalle. © Facebook Jennifer Salfen-Tracy

Les effets dévastateurs de l’héroïne en deux photos avant/après

Etats-Unis“Voici le visage de l’héroïne et de la meth”, écrit Jennifer Salfen-Tracy en introduction d’une longue publication sur Facebook. Ce visage, c'est celui de son fils Cody, que sa mère a bien du mal à reconnaître aujourd’hui. 

En quelques mois seulement, le jeune homme a subi une importante transformation physique à cause de sa consommation d’héroïne. Il ne reste plus grand chose du garçon bien en chair et souriant qu’il était encore il y a peu. Aujourd’hui, Cody n'est plus que l’ombre de lui-même. Le visage émacié, le jeune homme n’a plus que la peau sur les os, les yeux gorgés de sang et des marques de piqûres partout sur les bras.

SDF à Las Vegas

Impuissante et dévastée par l'addiction de son fils, Jennifer Salfen-Tracy a longuement hésité avant d’en parler publiquement sur les réseaux sociaux. Dans son message, elle appelle à se soutenir les uns les autres et à régler le problème de la drogue, un véritable fléau dans une Amérique accro aux opiacés. Un texte illustré par deux photos avant/après de son fils. Sept mois à peine séparent les deux clichés.

Jennifer Salfen-Tracy est sans nouvelles de son aîné depuis des semaines. D’après sa mère, Cody Bishop est actuellement sans-abri à Las Vegas, la ville où il vit. Elle espère qu’il tombera sur son message pour qu’il puisse la rassurer.

  1. Après les hôpitaux de Charleroi, les MR et les MRS carolos se mobilisent
    Interview

    Après les hôpitaux de Charleroi, les MR et les MRS carolos se mobilisent

    Le personnel de l’Hôpital Civil Marie Curie, d’André Vésale à Montigny-le-Tilleul et du Centre de Santé des Fagnes à Chimay avait manifesté sa colère la semaine dernière. Il se plaint du manque de moyens financiers alloués au secteur. Mardi, c’était au tour du site Notre-Dame du Grand Hôpital de Charleroi! Le lendemain, les expressions d’insatisfaction se sont étendues aux maisons de repos (MR) et aux maisons de repos et de soins (MRS) de la région carolo.