Manifestation pro-avortement sur la Promenade des Anglais à Nice, pour défendre les droits des femmes et demander à ce que l'interruption volontaire de grossesse soit inscrite dans la Constitution, en réponse à la décision de la Cour suprême des États-Unis.
Plein écran
Manifestation pro-avortement sur la Promenade des Anglais à Nice, pour défendre les droits des femmes et demander à ce que l'interruption volontaire de grossesse soit inscrite dans la Constitution, en réponse à la décision de la Cour suprême des États-Unis. © Photo News

Les gynécologues américains en panique depuis la fin du droit à l'IVG

Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a révoqué l’arrêt Roe v. Wade, mis en place en 1973. Dès lors, chaque État est libre d’autoriser ou non l’avortement. Plusieurs gynécologues hésitent à présent à pratiquer les IVG par crainte de poursuites.

  1. La pandémie de Covid-19 est-elle terminée?

    La pandémie de Covid-19 est-elle terminée?

    Ils passent désormais presque inaperçus, mais les chiffres du Covid-19 sont en augmentation en Belgique. 1.282 nouveaux cas ont été répertoriés entre le 13 et le 19 février, une hausse de 40% par rapport au précédent bilan. Les hospitalisations empruntent également une courbe ascendante (+28%). Faut-il (encore) s’en inquiéter? Non, selon Yves Van Laethem. Quelques heures avant la publication du dernier bulletin épidémiologique de Sciensano, le virologue a tenu un discours plutôt rassurant à nos confrères du Vif. Selon lui, c’est clair, la pandémie est “officieusement terminée.”
  2. Une fillette de 10 ans se voit refuser un avortement, une républicaine défend la loi: “Une tragédie ne doit pas en entraîner une autre”

    Une fillette de 10 ans se voit refuser un avortement, une républicai­ne défend la loi: “Une tragédie ne doit pas en entraîner une autre”

    La gouverneure du Dakota du Sud, Kristi Noem, a défendu l’interdiction de l’avortement en vigueur dans son État, qui prévoit une exception lorsque la vie de la mère est en danger, mais pas dans les cas d’inceste ou de viol. Si elle s’est dite choquée par l’affaire de la fillette qui s’est récemment vue refuser une IVG, la républicaine a tranché: la loi, c’est la loi.