L'hôpital de la Citadelle à Liège (archives).
Plein écran
L'hôpital de la Citadelle à Liège (archives). © Photo News

Les hôpitaux au bord de l'effondrement : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

“Nos hôpitaux sont au bord de l’effondrement, au bord de la catastrophe. À Bruxelles et en Wallonie, nous sommes même proches d’un tsunami.” Les mots du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) ne sont guère rassurants. Et pour cause: au total, 2.485 patients Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 412 en soins intensifs, selon les dernier chiffres de Sciensano. Entre le 12 et le 18 octobre, les hospitalisations ont doublé par rapport à la semaine dernière, avec une moyenne de 251,9 admissions quotidiennes (+100%). Interrogé par HLN, Antoine Gruselin, porte-parole du CHR de Liège, une ville où le virus circule particulièrement vite, confirme: “Notre plus grande crainte est de nous retrouver dans une situation où nous devrons choisir parmi nos patients ceux que nous allons sauver et ceux que nous ne sauverons pas.”

  1. “Nous devons cesser tous les contacts, sauf ceux qui sont strictement nécessaires”

    “Nous devons cesser tous les contacts, sauf ceux qui sont stricte­ment nécessai­res”

    Le biostatisticien de l’UHasselt et de la KU Leuven Geert Molenberghs estime que les résultats de la première série de mesures prises par le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) et le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) se refléteront bientôt dans les chiffres quotidiens. Selon lui, les nouvelles mesures, qui entrent en vigueur aujourd’hui, produiront des résultats dans une semaine à dix jours. “Beaucoup de gens se sont rendu compte entre-temps que la situation est grave, et sont déjà devenus plus prudents. Nous espérons donc que les deux paquets de mesures combinés aboutiront à un bon résultat dans un délai d’une semaine à dix jours”, a-t-il déclaré à nos confrères de Het Laatste Nieuws.