Illustration.
Plein écran
Illustration. © Getty Images

Les médecins et pédiatres submergés d'appels, souvent pour de simples virus d'automne

La rentrée des classes et la météo automnale riment souvent avec le retour d'une flopée de virus respiratoires. Si d'ordinaire, il n'y aurait pas de quoi en faire une montagne ; avec la crise sanitaire du coronavirus, les demandes de consultations auprès des pédiatres et médecins généralistes se multiplient. Certains praticiens redoutent d'ailleurs une charge de travail encore plus élevée à l'approche de l'hiver et de la prolifération de toutes sortes de maladies.

  1. Un des volontaires d’AstraZeneca, vacciné contre le Covid-19, présente des “symptômes neurologiques graves”

    Un des volontai­res d’AstraZeneca, vacciné contre le Covid-19, présente des “symptômes neurologi­ques graves”

    La volontaire, qui présente des effets secondaires du vaccin potentiel contre la corona d’AstraZeneca et de l’université d’Oxford, souffre de myélite, une maladie rare dans laquelle la moelle épinière est enflammée. Pascal Soriot, le PDG d’AstraZeneca, l’a affirmé lors d’une conférence téléphonique privée avec trois investisseurs. Une information rapportée par le site d’informations scientifiques STAT.
  2. Sciensano va lancer un nouveau baromètre Covid-19 auprès des médecins généralistes

    Sciensano va lancer un nouveau baromètre Covid-19 auprès des médecins généralis­tes

    Un nouveau baromètre relatif au Covid-19 sera lancé le 1er octobre auprès de tous les médecins généralistes belges, a annoncé l'Institut de santé publique Sciensano mardi dans un communiqué. Ce projet se déroulera en collaboration avec l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) et avec les associations de médecins généralistes Domus Medica et la Société scientifique de médecine générale (SSMG).
  3. Les ministres Désir et Linard demandent aux écoles d'éviter de fermer des classes lorsque cela n'est pas prévu<br>

    Les ministres Désir et Linard demandent aux écoles d'éviter de fermer des classes lorsque cela n'est pas prévu

    Alors que des fermetures de classes ont été constatées dans plusieurs écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) depuis la rentrée scolaire, les ministres de l'Éducation, Caroline Désir, et de la Santé, Bénédicte Linard, "souhaitent s'assurer de la gestion proportionnée de ces situations au regard du protocole de l'ONE concernant les cas et contacts Covid-19", ont-elles fait savoir ce jeudi.