Plein écran
© getty

Les optimistes vivent plus longtemps

Telle est la conclusion d’une nouvelle étude consacrée aux bienfaits de la pensée positive. 

Les chercheurs de la Boston University School of Medicine et de la Harvard T.H. Chan School of Public Health ont analysé un échantillon représentatif de 70.000 personnes, hommes et femmes, et publié leurs conclusions dans la prestigieuse revue scientifique PNAS, relaie la RTBF. 

Les questionnaires de personnalité remplis au siècle dernier ont été revérifiés, respectivement en 2016 et 2014, pour tenter d’établir une corrélation entre le profil des “survivants” et la nature de leur état d’esprit, uniquement à travers le prisme de l’optimisme. Soit, sans tenir compte d’autres facteurs potentiellement influents. 

Les conclusions de universitaires sont claires: les optimistes sont moins exposés aux maladies chroniques et au risque d’une mort prématurée. Ils bénéficient en outre d’une espérance de vie de 11 à 15% plus élevée et atteignent plus facilement l’âge de 85 ans.