Plein écran
© REUTERS

Les personnes asymptomatiques ne devront plus se faire tester

Mise à jourFace à la saturation des centres de test, les personnes asymptomatiques ne seront plus testées pour le coronavirus. C’est ce qu’ont décidé aujourd’hui les différents ministres de la santé. La quarantaine (de dix jours) est toujours obligatoire si vous avez été en contact (étroit) avec une personne testée positive. Il en va de même pour les personnes qui reviennent d’une zone rouge et ne présentent aucun symptôme. “Le système est au-delà de ses limites. Les laboratoires ne peuvent plus suivre”, confirme le virologue Steven Van Gucht sur vtm.

  1. Vandenbroucke veut remettre les malades de longue durée au travail

    Vandenbrou­c­ke veut remettre les malades de longue durée au travail

    Le ministre des Affaires sociales Frank Vandenbroucke (sp.a) souhaite faire de l'activation des malades de longue durée une des priorités de sa politique dans les prochaines années, a-t-il expliqué mardi à la Chambre. Cet élément figure dans son exposé d'orientation politique. Pour parvenir à remettre à l'emploi le plus de malades de longue durée possible, il pense à l'utilisation de "disability managers", des personnes qui pourraient suivre individuellement chaque dossier. La réintégration se fera cependant sur base volontaire, et en fonction des capacités de chacun, expose le ministre socialiste.
  2. Une étude de Saint-Luc le démontre: la Covid-19 sévère est favorisée par des télomères courts

    Une étude de Saint-Luc le démontre: la Covid-19 sévère est favorisée par des télomères courts

    Des chercheurs des Cliniques universitaires Saint-Luc et de l'UCLouvain ont démontré, dans une étude publiée dans le journal américain Aging, qu'une large partie des patients hospitalisés pour des formes sévères du Covid-19 ont des télomères plus courts que la population générale. Une seconde recherche vient d'être lancée pour évaluer le lien entre la taille des télomères et l'importance des séquelles dans les poumons, ont annoncé mercredi les cliniques universitaires Saint-Luc.
  3. Quel est le “profil type” du patient Covid-19 hospitalisé?

    Quel est le “profil type” du patient Covid-19 hospita­lisé?

    Environ 30% des personnes hospitalisées lors de la deuxième vague n'ont pas de facteurs de comorbidité, soit la présence d'une autre maladie ou d'un trouble, a fait savoir lundi Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19 lors de la conférence de presse du Centre de crise. "Cela souligne l'importance de faire attention quel que soit son état de santé", précise-t-il. Le virologue a également rapporté le profil “type” du patient admis à l’hôpital. “Il est assez similaire entre la première et la seconde vague.”
  1. Emily Ratajkowski dévoile des photos de son baby bump
    Play

    Emily Ratajkow­ski dévoile des photos de son baby bump

    29 novembre
  2. Un requin-baleine curieux approche des pêcheurs
    Play

    Un re­quin-baleine curieux approche des pêcheurs

    28 novembre