Illustration
Plein écran
Illustration © Getty Images/iStockphoto

Les troubles alimentaires en hausse dans la population féminine depuis la pandémie

Le nombre de troubles de l’alimentation chez les jeunes femmes et les filles a fortement augmenté depuis la crise sanitaire, écrit mercredi De Morgen sur la base d’une enquête menée auprès de diverses institutions de soins. Les listes d’attente dans les hôpitaux pour traiter ces pathologies s’étendent sur parfois quatre mois.

  1. Des chercheurs de l'UZ Brussel découvrent un traitement contre les mélanomes résistants

    Des chercheurs de l'UZ Brussel découvrent un traitement contre les mélanomes résistants

    L’équipe du chef du département d’Oncologie médicale à l’UZ Brussel, Bart Neyns, a testé un nouveau traitement expérimental contre les mélanomes résistants. L’essai clinique consistait à injecter dans la tumeur des cellules dendritiques (qui aident le système immunitaire à attaquer et à rendre inoffensives les cellules cancéreuses) ainsi qu’un agent synthétique supplémentaire de renforcement du système immunitaire. Les résultats concluants ont signé la poursuite de l’essai l’an prochain, annonce l’hôpital universitaire jeudi.
  2. Surfer en Belgique : quelle est la vitesse de notre internet ? Et où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ?
    Montelco

    Surfer en Belgique : quelle est la vitesse de notre internet ? Et où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ?

    Sauf en cas de problème, la vitesse de l’internet est assez rapide en Belgique. C’est en tout cas le sentiment général. Mais est-ce vraiment le cas ? Avons-nous vraiment de bonnes vitesses internet en Belgique ? Où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ? Et où trouver l’abonnement internet avec la vitesse de téléchargement la plus élevée ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  1. Liège est-elle devenue une ville de toxicomanes?

    Liège est-elle devenue une ville de toxicoma­nes?

    La toxicomanie fait l’objet de vifs débats au sein de la majorité et de l’opposition liégeoise, avec, en tête, la question de la salle de consommation à moindre risque, qui ne fait plus du tout l’unanimité parmi les élus. Est notamment évoqué le nombre de consommateurs en Cité Ardente qui a explosé depuis la création de la SCMR, en 2018. Une “salle de shoot” qui attire les toxicomanes, mais ces derniers finissent parfois par consommer dans les rues de Liège, à la vue de tous. Selon Carine Clotuche (Les Engagés) et Diana Nikolic (MR), qui ont interpellé le bourgmestre à ce sujet en septembre dernier, la situation est en train de se dégrader. Liège est-elle réellement devenue une ville de toxicomanes?