Plein écran
La ministre de la Santé, Maggie De Block. © Photo News

Médicaments contre le cancer en rupture de stock: la Belgique va recevoir des lots de l’étranger

La Belgique recevra des lots de Paclitaxel de l'étranger dès ce vendredi grâce à une procédure de dérogation, a annoncé le cabinet de la ministre de la Santé, Maggie De Block. En raison d'une rupture de stock, plusieurs hôpitaux belges avaient annoncé cette semaine être bientôt presqu'à court de ce médicament utilisé en chimiothérapie, en particulier pour les patientes atteintes du cancer du sein. Face à la pénurie, le médicament pouvait cependant encore être acheté à l'étranger, où il coûte jusqu'à six fois plus cher qu'en Belgique.

"Grâce à la procédure de dérogation, les patients ne devront pas attendre leur traitement ni payer un surcoût. Un médicament indisponible est importé d'un autre pays européen où le stock est encore suffisant", indique le cabinet de la ministre De Block dans un communiqué. Les lots seront répartis entre différents hôpitaux. Et tous les établissements de soin qui en ont besoin recevront le médicament dès lundi.

"Je me réjouis que nous ayons pu trouver une solution rapidement avec l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé et l'INAMI, dans l'intérêt de nos patients. Ils pourront continuer à suivre leur traitement normalement, sans craindre de devoir payer des frais supplémentaires", a réagi Maggie De Block (Open Vld).