Emmanuel Andre
Plein écran
Emmanuel Andre © BELGA

“On semble atteindre un plateau, à nous de faire en sorte qu'il soit notre pic avant une diminution”

Mise à jourLa Belgique compte mardi 2.035 décès liés à une contamination au nouveau coronavirus, ont indiqué le SPF Santé publique et le Centre de crise lors de leur bulletin quotidien. Il s'agit d'une forte augmentation de 403 morts supplémentaires, qui s'explique par la notification de 241 décès dans des maisons de repos en Flandre survenus entre le 1er et le 4 avril.

Par ailleurs, 314 personnes ont été admises à l’hôpital ces dernières 24 heures, portant le total à 9.007 depuis le début de la crise, et 171 l’ont quitté (4.157 au total). Dès lors, 6.012 lits sont occupés à l’hôpital par des personnes atteintes du Covid-19, soit 172 de plus que lundi, dont 1.260 en soins intensifs (où le chiffre a progressé de trois unités en 24 heures). Parmi elles, 999 nécessitaient une assistance respiratoire et 38 autres une assistance à la fois cardiaque et respiratoire.

241 cas “suspects”

Sur les dernières 24 heures, 1.380 cas de Covid-19 ont été confirmés, portant à 22.194 le nombre total de contaminations avérées dans le pays depuis le début de l’épidémie. Cette donnée ne reflète toutefois pas le nombre exact de personnes contaminées, l’entièreté de la population n’étant pas testée.

Les 241 décès survenus dans des maisons de repos en Flandre ces derniers jours n’ont été intégrés dans les statistiques que ce mardi car ils sont signalés avec un peu de retard. Ils sont suspectés d’être liés au coronavirus mais les diagnostics ne sont pas toujours possibles, a expliqué Emmanuel André, le porte-parole interfédéral Covid-19. Il y a par ailleurs eu 162 morts liés à une contamination au Covid-19 sur les 24 dernières heures.

“Si on relâche les efforts, il y a aura une nouvelle augmentation”

Le pic d’hospitalisations est-il désormais atteint? Le docteur Emmanuel André, porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, estime qu’on a atteint un “plateau” mais qu’il est indispensable de maintenir les efforts en termes de confinement.

“Nous pensons au vu des chiffres et de l’évolution des derniers jours que nous sommes arrivés à un plateau. Si nous poursuivons nos efforts de confinement pour limiter la transmission, ce plateau devrait pouvoir être maintenu et se transformer en une diminution progressive. Si nous relâchons nos efforts, il y aura à nouveau une augmentation. Et donc, c’est à nous de décider de l’évolution. C’est pourquoi il est extrêmement important de maintenir nos efforts. Même si on commence à parler d’une stratégie de sortie, nous ne sommes pas dans une position où nous pouvons relâcher nos efforts. Il faut continuer”, a-t-il analysé.

Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Photo News