Plein écran
© Photo News

Premières livraisons de masques dans la région de Charleroi

Le port du masque sera bientôt obligatoire dans les transports en commun. Il sera un élément indispensable de la procédure de déconfinement en Belgique. Le gouvernement fédéral a promis au moins un masque à chacun des concitoyens. La Région Wallonne a débloqué un budget de 7,3 millions d’euros pour que chaque Wallon dispose de son masque en échange de deux euros. Charleroi Métropole a également passé commande. Sans compter les initiatives individuelles des villes et communes de la région!

  1. Les communes wallonnes appellent le fédéral à distribuer gratuitement les masques, les flamandes veulent un cadre

    Les communes wallonnes appellent le fédéral à distribuer gratuite­ment les masques, les flamandes veulent un cadre

    L'union des villes et communes flamandes (Vereniging van Vlaamse Steden en Gemeenten - VVSG) demande aux autorités fédérales qu'elles définissent rapidement un cadre sur les conditions et les normes des masques pour la population. Mardi, son homologue au sud du pays, l’UVCW, avait quant à elle appelé le fédéral à distribuer gratuitement des masques à l’ensemble de la population.
  2. Veritas a vu ses ventes en ligne de tissus augmenter de 3.000% ces derniers jours

    Veritas a vu ses ventes en ligne de tissus augmenter de 3.000% ces derniers jours

    La chaîne de magasins de tissus et d'accessoires Veritas a vu ses ventes en ligne de tissus, nécessaires à la fabrication de masques, augmenter de plus de 3.000% ces derniers jours, par rapport à la même période l'an dernier, a-t-elle fait savoir jeudi. Le stock de tissus prédécoupés qui est utilisé normalement en Belgique sur une période de deux ans, passera à la machine à coudre en quelques semaines de temps.
  3. Masques, écoles, déplacements: ce qu'il faut retenir du plan de déconfinement français
    Mise à jour

    Masques, écoles, déplace­ments: ce qu'il faut retenir du plan de déconfine­ment français

    Comment relancer l’économie tout en préservant la santé publique? Dans la foulée de plusieurs pays européens, le gouvernement français présentait mardi son plan pour faire redémarrer le pays par étapes à partir du 11 mai, alors que l’épidémie continue de ralentir sans avoir été stoppée par 43 jours de confinement. Le Premier ministre Edouard Philippe a notamment indiqué que “si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, il n'y aura pas de déconfinement le 11 mai.” Voici ce qu'il faut retenir point par point.
  1. Ils dévalisent une banque et perdent des billets en pleine rue dans leur fuite
    Play

    Ils dévalisent une banque et perdent des billets en pleine rue dans leur fuite

    2 décembre
  2. Une femme échappe au guet-apens tendu par un homme armé
    Play

    Une femme échappe au guet-apens tendu par un homme armé

    2 décembre