Plein écran
© Photo News

Premières livraisons de masques dans la région de Charleroi

Le port du masque sera bientôt obligatoire dans les transports en commun. Il sera un élément indispensable de la procédure de déconfinement en Belgique. Le gouvernement fédéral a promis au moins un masque à chacun des concitoyens. La Région Wallonne a débloqué un budget de 7,3 millions d’euros pour que chaque Wallon dispose de son masque en échange de deux euros. Charleroi Métropole a également passé commande. Sans compter les initiatives individuelles des villes et communes de la région!

  1. La Ville de Bruxelles entame une distribution de masques à grande échelle

    La Ville de Bruxelles entame une distributi­on de masques à grande échelle

    La Ville de Bruxelles a donné mercredi le coup d'envoi de la première distribution de masques pour ses habitants, à laquelle elle procédera dans les prochains jours. Le collège des bourgmestre et échevins propose de mettre à disposition des masques de confort pour ses habitants qui en auraient besoin à partir du 4 mai, mais une première vague de masques sera distribuée dès cette semaine, a-t-elle indiqué mercredi matin.
  2. Masques, écoles, déplacements: ce qu'il faut retenir du plan de déconfinement français
    Mise à jour

    Masques, écoles, déplace­ments: ce qu'il faut retenir du plan de déconfine­ment français

    Comment relancer l’économie tout en préservant la santé publique? Dans la foulée de plusieurs pays européens, le gouvernement français présentait mardi son plan pour faire redémarrer le pays par étapes à partir du 11 mai, alors que l’épidémie continue de ralentir sans avoir été stoppée par 43 jours de confinement. Le Premier ministre Edouard Philippe a notamment indiqué que “si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, il n'y aura pas de déconfinement le 11 mai.” Voici ce qu'il faut retenir point par point.