Photo News
Plein écran
© Photo News

Quatre raisons d’être plus optimiste que pessimiste face au coronavirus: “On est en train de mater la bête”

On savait qu’il fallait attendre avant de pouvoir confirmer la tendance qu'on osait à peine espérer, au vu de la situation dans les pays voisins. Mais cela fait maintenant 10 jours qu’en Belgique, les courbes du coronavirus suivent une trajectoire descendante. À l’échelle mondiale, les contaminations ont baissé de moitié en un mois et les vaccins administrés se révèlent efficaces, voire très efficaces. Assez de raisons pour retrouver l’espoir de venir enfin à bout de cette crise sanitaire qui semble interminable? Il y a en tout cas plus de facteurs qui poussent à l’optimisme qu’au pessimisme. Les voici en détail.

  1. Vacciner 70% de la population serait finalement insuffisant: “Convaincre 90% des Belges? Compliqué”

    Vacciner 70% de la population serait finalement insuf­fisant: “Convaincre 90% des Belges? Compliqué”

    L’objectif de la campagne de vaccination est clair: administrer le vaccin à 70% de la population afin de parvenir à la sacrosainte immunité de groupe. Mais selon les experts, le degré de vaccination de 7 sur 10 n’est probablement pas suffisant pour se débarrasser vraiment de ce type de coronavirus. Selon eux, il faudrait atteindre 80 à 90% de la population. Mais Marc Van Ranst peine à y croire: “Vacciner 90% des Belges sera très difficile”.
  2. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  3. L'avantage lié au tarif nuit disparaîtra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant votre lessive pendant la nuit?
    Monenergie.be

    L'avantage lié au tarif nuit disparaî­tra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuelle­ment en faisant votre lessive pendant la nuit?

    La différence entre le tarif jour moins avantageux et le tarif nuit plus avantageux disparaîtra à partir du 1er juillet 2022, du moins en ce qui concerne les coûts de réseau. Combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant tourner votre machine à laver pendant la nuit? Et quel sera l’impact de ce changement sur votre facture énergétique? Monenergie.be a examiné ceci.
  1. Un potentiel cluster du variant brésilien détecté à la police
    Brabant flamand

    Un potentiel cluster du variant brésilien détecté à la police

    Au moins un policier de la zone Zennevallei (Beersel, Hal, Leeuw-Saint-Pierre) a été infecté par le variant brésilien du coronavirus, rapporte VTM Nieuws. Ce nombre pourrait toutefois être bien plus élevé puisque pas moins de trente agents de cette zone de police ont contracté la Covid-19. Il est donc fort probable que certains d’entre eux, si pas tous, aient également été infectés par cette souche sud-américaine plus contagieuse. Tous les agents de la zone et leurs proches ont été placés en quarantaine.
  2. Les plus de 80 ans pourront recevoir une deuxième dose de rappel
    mise à jour

    Les plus de 80 ans pourront recevoir une deuxième dose de rappel

    Les personnes âgées de 80 ans et plus ainsi que les résidents d’un centre de soins résidentiels, comme une maison de repos, pourront recevoir une deuxième dose de rappel de vaccin contre le covid-19 “sur une base individuelle”, a décidé vendredi la Conférence interministérielle (CIM) de la Santé. Cette deuxième dose de rappel peut être administrée au moins quatre mois après la première dose de rappel. Les entités fédérées peuvent fixer les modalités de cette approche.