Organiser des événements pour se contaminer et obtenir son pass, c'est oublier les dangers du Covid
Plein écran
Organiser des événements pour se contaminer et obtenir son pass, c'est oublier les dangers du Covid © Getty Images

Se faire contaminer volontairement pour avoir le pass sanitaire peut aussi coûter la vie

Un quinquagénaire est décédé des suites du coronavirus, la semaine passée en Autriche, après avoir délibérément cherché à contracter le Covid lors d’une “fête de contamination” dans la province italienne du Tyrol du Sud, apparemment dans l’espoir d’obtenir son pass sanitaire, ont rapporté plusieurs médias. Au moins trois autres personnes, dont un enfant, ont été hospitalisés dans des circonstances similaires. Deux d’entre elles sont aux soins intensifs.

  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. Un médecin wallon poursuivi pour avoir délivré plus de 2.000 faux Covid Safe Tickets
    Mise à jour

    Un médecin wallon poursuivi pour avoir délivré plus de 2.000 faux Covid Safe Tickets

    Un dossier a été mis à l’instruction auprès du parquet de Charleroi contre un médecin wallon suspecté d’avoir fourni 2.000 faux certificats de vaccination, a indiqué mardi après-midi Vincent Fiasse, le procureur du Roi de Charleroi, confirmant les propos tenus par Christie Morreale, la ministre wallonne de la Santé, mardi matin. Les documents et les CST délivrés en conséquence, ont été invalidés. Le médecin sera poursuivi pour faux et usage de faux. Les personnes qui se sont vu délivrer de faux documents sont également passibles de poursuites.